Avec 18 % de parts de marché en Chine et 11,4 % en Europe selon GfK, Huawei n’a plus à faire ses preuves sur le segment des smartphones. Ce succès, le constructeur le doit en grande partie à ses flagships offrant un très bon rapport qualité/prix. Aujourd’hui, la marque montre sa volonté d’étendre son catalogue en frappant un grand coup dans le milieu de gamme avec les Nova et Nova Plus, deux smartphones dévoilés au cours de l’IFA 2016 que nous avons eu l’occasion d’essayer.

huawei-nova-nova-plus

Nova 6P et Nova 8 Plus

Pour le design de ses nouveaux smartphones, Huawei n’est pas allé chercher bien loin. En effet, on retrouve sur ces deux smartphones des inspirations des deux best-sellers 2015 de la marque, à savoir le Nexus 6P pour le Nova et le Mate 8 pour le Nova Plus. Cette orientation veut faire plaisir aux jeunes et faire de ces appareils les « parfaits compagnons du samedi soir à glisser dans sa poche de jean ». Il faut dire que le Nova, celui qui nous intéresse le plus, est plutôt agréable à prendre en main avec son dos en métal aux rebords incurvés et son écran 2,5D. En outre, il profite d’un gabarit relativement petit puisque son écran est un Full HD de 5 pouces tandis que ses rebords sont réduits au maximum.

huawei-nova

Sa coque unibody, ses 7 mm d’épaisseur et sa bande de verre au niveau de l’appareil photo lui donnent par ailleurs un véritable look premium. Il faut dire qu’il est difficile de se rater en reprenant le design du Nexus 6P que nous qualifions à l’époque de « vraie réussite ». Les sensations de qualité et de robustesse sont de nouveau présentes, ce qui est très appréciable sur ce segment, même si de plus en plus de constructeurs visent ces impératifs.

Enfin, on apprécie également la présence d’un capteur d’empreintes à l’arrière du combiné et le fait que celui-ci tombe parfaitement sous le doigt, comme c’est le cas des trois boutons situés sur la tranche droite. Comme sur le P9, Huawei a d’ailleurs donné une texture différente au bouton power afin de le retrouver plus facilement, et il est seulement dommage que cette différence ne soit pas aussi marquée que sur le haut de gamme présenté au premier semestre.

huawei-nova-2

De son côté, le Nova Plus se veut plus classique, mais reste également ergonomique et agréable. Rappelons qu’il se différencie notamment par son écran de 5,5 pouces, toujours en Full HD.

Du milieu de gamme sans concession

Bien que le Nova soit un petit appareil de milieu de gamme, Huawei y a tout de même intégré des composants de qualité. Sa puce Snapdragon 625 et ses 3 Go de RAM sont plus que suffisants pour profiter pleinement et sans ralentissement du téléphone au quotidien et de son interface sous Emotion UI 4.1 (la version maison d’Android 6.0 Marshmallow de la marque). Lancer plusieurs applications les unes après les autres et passer de l’une à l’autre se fait sans souci. Il faudra cependant attendre un test plus complet pour savoir ce dont son GPU, l’Adreno 506, est capable sur des utilisations plus gourmandes en ressource.

Le tout est alimenté par une batterie de 3020 mAh, qui semble peut-être un peu léger sur le papier, mais qui devrait assurer selon le constructeur une autonomie de 2 jours, à vérifier. Sa recharge se fait quant à elle par son port USB-C situé sur la tranche inférieure.

huawei-nova-3

Enfin, l’appareil photo de 12 Mégapixels du Nova nous a semblé correct en plein jour, mais demandera un examen plus complet pour savoir s’il reste efficace dans des conditions difficiles, d’autant que contrairement au Nova Plus et son module de 16 Mégapixels, il ne dispose pas de stabilisateur optique.

De bonnes impressions

Le Huawei Nova semble donc être un bon smartphone qui devrait rencontrer son public aussi bien auprès des jeunes que des plus âgés, d’autant qu’avec son format de 5 pouces, il répond à une véritable demande. Reste à voir lors de notre test complet s’il ne présente pas un défaut rédhibitoire qui nous aurait échappé lors de cette première rencontre. Le Nova Plus quant à lui se veut plus classique, mais aussi prometteur, d’autant qu’il règle gagne à la fois en autonomie et en qualité photo, deux points encore flous chez son petit frère.

Voir toutes les galeries

Comments

comments

No related posts.