Après avoir aperçu les nouvelles tablettes de la gamme ASUS Fonepad 7 et l’hybride PadFone Mini dévoilés lors du MWC de Barcelone, nous allons revenir sur cette nouvelle gamme de produits d’Asus ZenFone dans les trois formats disponibles (ZenFone 4, ZenFone 5 et ZenFone 6) qui avait été officialisée justement lors du CES de Las Vegas.

android prise en main frandroid asus padfone 6 image 01

Aperçu en janvier dernier, nous n’avions hélas pas eu l’opportunité de les prendre en main. Bonne nouvelle, notre passage au MWC nous a permis de nous rapprocher un peu plus de ces smartphones. Comme évoqué en début d’article, la gamme ASUS ZenFone, et non ZenPhone comme on pourrait le penser, n’est autre qu’une série de produits d’entrée et du milieu de gamme déclinée en deux smartphones de 4 et 5 pouces, accompagnés d’une phablette dotée d’un grand écran de 6 pouces.

android prise en main frandroid asus padfone 5 image 03

Plusieurs couleurs dont du champagne pour l’ASUS PadfFone 6 et les autres.

Là où la fiche technique du ZenFone 4 s’apparente beaucoup à la partie téléphone du PadFone Mini, les deux autres modèles montent en gamme tout en préservant une mouture Intel Atom. En 2014 et même un peu avant, ASUS a montré sa volonté de se démarquer encore et toujours plus avec des terminaux mobiles sur cette architecture, certes connue, mais peu commune sur Android. Au fil des années, on a pu s’apercevoir que le jeu d’instructions x86 prend de plus en plus d’envergure sur l’OS mobile de Google, et c’est une bonne chose que de voir cette démarcation sur Android. Certains diront que cela contribue à la fragmentation du système Android, nous pensons que c’est une réelle plus-value que d’avoir ce type de diversités qui finalement ouvre les portes à l’évolution et à l’innovation de produits nouveaux dans le monde de la mobilité chez les fabricants. Un monde en pleine effervescence depuis plusieurs années, et, qui devrait certainement continuer à fleurir pendant encore longtemps.

android prise en main frandroid asus padfone 5 image 01

La barre de notification du ASUS ZenFone 5.

En premier lieu, la principale déception relevée fut certainement l’absence de la LTE 4G. À l’heure où la croissance du réseau mobile LTE 4G est exponentielle, il aurait été très intéressant de retrouver cet avantage sur la gamme d’ASUS ZenFone. Toutefois, les Asus ZenFone ne sont pas les plus à plaindre puisque le trio propose tout de même une compatibilité 3G+ (ou HSPA+) jusqu’à 42,2 Mbps en débit descendant théorique sur les réseaux mobiles. Autre point notable que nous souhaitions aborder, le design bien entendu. Avant la gamme PadFone, il faut dire que les smartphones chez Asus se faisaient très rares.

android prise en main frandroid asus padfone 4 image 01

L’ASUS PadFone 4 en façade.

Le fabricant a préféré employer une stratégie d’attaque par le flanc en proposant des idées de tablettes toujours plus recherchées les unes que les autres à la sauce Transformer, Dual-Boot d’OS, et pourquoi pas dans le futur Tri-Boot ? Après avoir pris le temps de finaliser sa gamme de nouveaux produits mobiles ASUS 2014, le Taïwanais emploie une stratégie que l’on pourrait qualifier très offensive et assez originale, et ce, à la différence d’autres constructeurs qui préfèrent fortifier leurs acquis si longtemps cultivés. Que ce soit en termes de design ou prise en main, nous avons trouvé cette gamme d’ASUS ZenFone très qualitative. En plus d’être accompagné d’une vitre de résistance aux chocs en Gorilla Glass de troisième génération en façade, le trio ZenFone s’élève avec une belle finition plastique qui est presque immunisée contre toutes les traces de doigt. Du coup, le produit garde un aspect propre. Un autre bon point qui vient se refléter par une accroche très convaincante en main. Vous l’aurez compris, le produit ne glisse pas en main et préserve un aspect plutôt robuste.

android prise en main frandroid asus padfone 4 image 02

L’ASUS PadFone 4 de côté.

En ce qui concerne la partie logicielle, les ASUS ZenFone s’appuient sur une version assez avancée de l’OS Android, mais pas la dernière sortie. En tout et pour tout, nous sommes devant Android 4.3 Jelly Bean avec l’interface ZenUI que nous avons découvert ensemble dans cet article. ZenUI c’est quoi ? C’est une interface maison « flat » faite aux petits oignons par ASUS. Une interface très intéressante qui concentre plus de 200 fonctionnalités réparties dans le système, dont l’une permet de scinder l’écran en deux pour utiliser deux applications en simultané : Lire plus tard qui permet de sauvegarder un contenu (appels manqués, messages, liens, mails, etc) pour le consulter ultérieurement ou encore la galerie d’images animées intelligente qui est capable de classer vos photos en fonction des lieux où vous les avez réalisé. Bien évidemment, un test sera de mise pour détailler toutes les autres fonctionnalités intéressantes du système. Quant à ceux qui se poseraient la question d’une éventuelle mise à jour vers KitKat, sachez que la firme assure que le développement d’une version d’Android 4.4.2 était actuellement en cours. À notre regret, la date du déploiement de cette dernière n’a pas été précisée. Espérons seulement qu’elle ne tardera pas trop à être déployée.

android prise en main frandroid asus padfone 6 image 03

Le dos du ZenFone 6.

Hormis l’absence de la 4G encore une fois, les fiches techniques des produits sont assez bonnes, si ce n’est la batterie un peu mince du ZenFone 4 (1200 mAh). Mais bon, les architectures mobiles x86 Intel Atom sont bien connus pour être très économe en énergie. Logiquement avec un écran de 4 pouces en définition de 480 x 800 pixels, l’autonomie devrait quand même donner de bons résultats. Après, il est vrai que l’on s’avance un peu trop mais si l’optimisation est bien faite, une batterie de 1200 mAh devrait logiquement être suffisante. Si jamais vous êtes réticent(e), rien ne vous empêchera de vous tourner vers l’ASUS PadFone Mini qui sera, certes, un peu plus cher mais très avantageux en mobilité. Bien sûr, il faut tirer avantage du mode hybride. Dans le cas contraire, autant se contenter simplement du ZenFone 4. Pour ce qui est des autres spécifications techniques, les deux autres ZenFone 5 et 6 sont munis d’un processeur plus puissant poussé jusqu’à 2 GHz (en mode Turbo), mais aussi de dalles tactiles de plus haute définition de 1280 x 720 pixels (294 ppp pour le ZenFone 5 et 245 ppp pour le ZenFone 6).

Dans l’ordre, les ZenFone se dote d’un capteur dorsal de 5 millions de pixels pour le ZenFone 4, 8 millions de pixels pour le ZenFone 5 et 13 millions de pixels pour le ZenFone 6. Concernant la quantité de mémoire embarquée, le trio ZenFone se dote de 1 Go de RAM, sauf le ZF 6 qui pourrait venir se décliner avec une version supplémentaire en 2 Go. Toujours sur la mémoire embarquée, on pourrait avoir une version 8 et 16 Go pour les deux ZenFone 5 et 6, là où la version du ZenFone 4 se limitera à seulement 4 Go. En vérité, ce n’est pas vraiment grave. Un lecteur de cartes micro-SD est installé sur les trois modèles et ASUS permet l’installation d’applications sur la mémoire externe. Bref. Pour conclure sur la capacité des autres batteries, le ZenFone 5 s’avance avec une 2110 mAh et le PadFone 6 avec une 3000 mAh ! ASUS affirme une autonomie assez concluante sur ses trois modèles. Une fois de plus, un test viendra ou non confirmer le tout. Date de sortie prochainement de 99 à 199 dollars.


Chaine Youtube FrAndroid


Chaine Youtube FrAndroid

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Prise en main de ZenUI, la nouvelle interface des ASUS ZenFone et PadFone Mini
  2. Prise en main du ASUS PadFone Mini sur Android
  3. Asus lance les ZenFone : des smartphones de 4 à 6 pouces avec Android 4.3 et ZenUI
  4. Prise en main des nouvelles ASUS Fonepad de 7 pouces (3G et 4G)
  5. Prise en main du ASUS Padfone Infinity au MWC 2013