Vraiment étrange, cet Asus Transformer Book Trio. Nous avions déjà entendu parler des solutions Dual Boot en cours chez Intel, mais nous avions encore eu peu l’occasion de les voir à l’œuvre. Nous avons ici une tablette Android et une unité centrale d’ordinateur portable sous Windows. Tous les deux, ils s’assemblent pour former un petit PC portable avec possibilité de switcher entre les deux OS rapidement. C’est la première machine à proposer cette fonctionnalité : cette prise en main va donc être l’occasion d’éprouver les passerelles qui existent entre les deux systèmes d’exploitation lorsque tablette et PC ne font plus qu’un.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

L’association entre Android et Windows est vraiment atypique. Ce sont deux conceptions différentes, deux OS créés pour des buts différents et le pari du fabricant Asus a été de les mettre d’accord. A cet égard, le Taïwanais a tenu à soigner la présentation de son produit en proposant un packaging plutôt fourni.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

Nous avons donc en boîte :

  • Un Asus Transformer Book Trio
  • Un chargeur secteur standard
  • Un chargeur secteur USB et son câble
  • Un manuel d’utilisateur
  • Un lacet-scratch pour ceinturer les câbles

Prenons les éléments un à un. Et commençons par la tablette Android. Belle finition, plutôt classe, avec cet écran Full HD (1920 x 1080 pixels) de 11,6 pouces multitouch.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

Pour les angles de vision, la tablette tient ses promesses en mobilité. Quand elle est posée sur son socle, la question ne se pose pas. Mais lorsqu’elle est décrochée, les couleurs restent bonnes.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

De l’autre côté, on trouve une surface en aluminium avec deux boutons : les touches volumes et On/Off. La finition est là aussi très correcte. Notez la présence discrète de deux petits haut-parleurs au dos de la tablette.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

La tablette accueille un slot de carte micro-SD. Toutefois, si vous voulez vous en servir, il faudra que le PC soit replié ou que la tablette soit désolidarisée de la base. Une fois déployée, le port sera à la base de l’écran, rendant son accès impossible. On trouvera également un port micro-USB sur le côté de la tablette.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

Pour l’OS, c’est Android 4.2.2 Jelly Bean. Rien ne nouveau à signaler, à part quelques éléments fournis par Asus pour vous guider entre tablette et base.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

Pour les performances de la tablette, un score de 17 787 sous AnTuTu et de 453 millisecondes sous Benchmark Pi. Cela reste correct sans être extraordinaire.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

Passons à la base sous Windows 8. Petit clavier aux touches noires, dans les mêmes tons que la tablette. Le boîtier est couvert d’aluminium, à l’exception des touches en plastique. Notez le petit bouton poussoir en haut du clavier. C’est lui qui permet de libérer l’écran.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

Globalement, le book est plutôt bien desservi côté connectique. On trouve sur ce côté une entrée micro/sortie casque en jack 3,5 mm et un port USB. Pour les diodes, on est servi : trois diodes pour la charge, l’activité CPU et pour savoir si le Book est allumé. On peut ajouter celle située sous l’écran qui signale elle aussi la veille de l’appareil.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

De l’autre côté, on retrouve un autre port USB (alimenté), la prise secteur, une sortie HDMI et un DisplayPort. Ce qui, au final, fournit pas mal de solutions pour utiliser un écran autre que celui fourni par la tablette. On regrettera juste que les câbles ne soient pas fournis.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

Pour l’interface, c’est Windows 8, et rien ne change de ce côté-là.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

En ce qui concerne le hardware, nous vous laissons comparer les capacités et ressources de l’Asus Transformer Book Trio.

 
Tablette Android
PC Windows
Processeur Atom Z2560 cadencé à 1,6 GHz Core i5-4200U cadencé 1,6 GHz
GPU / Intel HD Graphics 4400
RAM 2 Go DDR2 4 Go DDR3
ROM 16 Go (extensible par carte micro SD) 500 Go
OS Android 4.2.2 Jelly Bean Windows 8
Caméra Capteur arrière de 5 mégapixels (compatible avec enregistrement vidéo en 1080p) Capteur frontal (720p) Capteur frontal (720p : le même que celui que de la tablette)
Connectivité Wi-Fi 802.11n single band, USB/Ethernet,
Bluetooth 3.0
Wi-Fi 802.11 a/c dual band
USB/Ethernet,
Bluetooth 4.0
Dimension (Les deux : 304.92 x 193.78 x 23.1 mm pour un poids de 1,7 Kg) Épaisseur : 9,7 mm Poids : 0.7kg Épaisseur : 13,4 mm Poids 1kg

 

Android / Windows, mission impossible ?

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

Au milieu, la touche dédiée au switch est vraiment le symbole de la collaboration entre les deux OS. Elle résume à elle seule le travail des développeurs et des concepteurs chez Asus pour arriver à opérer une transition quasi-immédiate entre les deux OS.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

Concrètement, il suffit de coupler cette touche avec la touche fonction. En moins d’une seconde, vous changerez d’OS sans difficulté. Là où cette invention est vraiment forte, c’est dans l’indépendance entre les OS. Chaque système d’exploitation vivra sa vie, indépendamment de l’autre. Il est donc possible de regarder un film sur Android, de changer d’OS pour aller naviguer sur le Web en passant chez Windows… pour récupérer son film plus tard. Toute tâche restera active et en progression sur chacun des OS, la transition n’entraînera pas la mise en veille, ce qui est vraiment très pratique. Et cela fonctionne grâce au travail d’Intel dans ses processeurs Core i5.

Asus a également étendu la complicité Android / Windows au support de l’écran tactile, du touchpad et de la souris dans chacun des OS. Cela aura ses limites. En effet, il y a eu quelques problèmes pour la souris et pour le clavier sous Android : grand retard à la frappe, difficulté de se servir de la souris pour le déplacement des items… Quand à l’écran tactile sous Windows, c’est un coup à prendre qui ne sera pas une évidence chez certains usagers.

On saluera fortement la très bonne idée d’Asus de pouvoir accéder à la mémoire des deux appareils, quelle que soit l’OS utilisé. Sous Android, la surcouche Asus explique clairement comment procéder.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

Notons quand même que Windows demandera à Android de montrer patte blanche afin d’accéder à son volume. La collaboration a donc ses limites.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

Sous Windows, vous trouverez la mémoire de la tablette directement dans le poste de travail, dans les périphériques amovibles, un peu comme si vous aviez branché une grosse clé USB.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

On aura noté quelques petits bugs dans la transition Windows/Android avec des problèmes d’affichage et de résolution. Généralement, le problème s’est résolu par un redémarrage. Heureusement, ces petites difficultés ne se sont pas produites assez régulièrement pour devenir une gêne durable.

 

Et l’autonomie ?

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

C’est le point noir de l’Asus Transformer Book Trio. Assemblé en PC, tablette et base ne tiendront que 3 heures sur batterie avec les réglages les moins gourmands. Nous ne savons pas comment s’opère la transition d’énergie entre la batterie de la tablette et du PC, mais il ne semble pas que le couplage énergétique s’opère. Il se pourrait bien que l’énergie du PC serve à alimenter l’écran quand l’utilisateur navigue sous Windows, alors que la logique voudrait que l’écran utilise sa propre batterie.

Asus-transformer-Book-Trio-Android-Windows

La prise en main a duré une semaine, semaine durant laquelle l’Asus Transformer Book Trio a supporté les conditions du MWC. Asus a vraiment tenu sa promesse : l’utilisateur peut changer rapidement de système d’exploitation n’importe quand et reprendre la main quand il le souhaite. Quel dommage que l’autonomie ne soit pas au rendez-vous. Elle aurait être très bonne, au moins aussi bonne que la série des Transformer Pad (comme par exemple les 10 h d’autonomie de la Transformer Pad TF701T). Il semble que le prix à payer à la facilité d’échange entre les OS soit celui de l’autonomie. Ce sera difficile à faire accepter aux futurs clients : le produit coûte quand même 800 euros chez certains revendeurs !

Il faut donc voir l’Asus Transformer Book Trio comme un premier jet dans l’aventure de ASUStek à proposer des PC/tablettes hybrides. Nous attendrons donc avec impatience les futures versions et déclinaisons du Book Trio.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Asus dévoile le Transformer Book Trio : un orditablette 3 en 1 sous Windows 8 et Android
  2. Prise en main de l’Asus Transformer Book Trio, le “tueur pour réunions”
  3. Asus Transformer Book Trio : Android et Windows 8 autour d’un processeur In tel [IFA 2013]
  4. L’Asus Transformer Book Duet passe d’Android 4.1 à Windows 8.1 en quatre secondes
  5. Comparatif des tablettes 10 pouces du moment : iPad Air, Surface 2, Lumia 2520, Xperia Tablet Z, Galaxy Note 10.1 2014 et Transformer Book Trio