À l’occasion de l’IFA 2016, Huawei a présenté deux nouveaux smartphones de milieu de gamme, les Nova et Nova Plus, mais aussi une nouvelle tablette de 8 pouces, la MediaPad M3. Nous avons pu prendre en main cette dernière et voici nos premières impressions à son sujet.

huawei-mediapad-m3-1

L’unité du design

Avec ses nouveaux produits, Huawei semble vouloir instaurer une certaine unité esthétique. Aussi, la MediaPad M3 reprend, tout comme le Nova, les grandes lignes du Nexus 6P, ou dans une certaine mesure du P9. On retrouve les mêmes finitions avec une coque en métal au dos surplombée d’une bande vitrée horizontale sur toute sa largeur au niveau de son appareil photo. Le design est également courbé sur les côtés afin de rendre la prise en main plus agréable lors de la tenue de la tablette en mode portrait et on peut confirmer que cet objectif est atteint.

Il en va de même pour l’avant de l’appareil puisque son magnifique écran de 8,4 pouces de définition 2560 x 1600 pixels se trouve sous un revêtement en verre 2,5D, légèrement incurvé sur les bords pour rendre l’utilisation plus confortable. La dalle justement est de bonne qualité, à la fois lumineuse, même en plein soleil, et aux angles de vision corrects.

Le son à l’honneur

Pensée pour être utilisée en mode portrait à l’instar de l’iPad Mini, la MediaPad M3 ne délaisse pas pour autant l’utilisation en mode paysage, tablette oblige. Ainsi, elle reconnait son orientation et adapte en fonction le son de ses deux haut-parleurs, situés respectivement sur les tranches supérieure et inférieure. On retrouve d’ailleurs à cet effet un DSP dédié capable de décoder les fichiers audio à 192 kps afin de rendre la meilleure qualité possible. Dans les faits, la tablette propose une puissance sonore relativement élevée sans trop saturer. Une bonne chose pour un appareil orienté vers le multimédia.

huawei-mediapad-m3-2

La qualité abordable

Malgré son intention de faire du premium, Huawei semble avoir réduit ses coûts de fabrication afin de proposer un appareil très abordable. Ainsi, on trouve de l’USB standard plutôt que de l’USB-C, pourtant présent sur la plupart des derniers terminaux de la marque. Contrairement à ce que laissaient sous-entendre les premières rumeurs à son sujet, la tablette est par ailleurs équipée de 3 Go de RAM et non de 4. Enfin, on notera la présence déroutante d’un capteur d’empreintes en façade, juste sous l’écran, ayant pour principale utilité de déverrouiller la tablette. Cet espace ovale n’est pas un bouton et ne peut donc pas servir à allumer le terminal ou à une quelconque navigation. Inutile d’appuyer dessus, cela ne fermera pas les applications en cours pour revenir à l’accueil, ce qui est plutôt déroutant au début.

Par rapport à la génération précédente, la MediaPad M2, la batterie a été améliorée et monte ainsi à 5100 mAh afin de proposer une durée de vie plus conséquente.

huawei-mediapad-m3-3

EMUI toujours présent

La version de la MediaPad M3 que nous avons testée tournait encore sous Lollipop et EMUI 3.1, mais il ne s’agissait que d’un prototype et il nous a été assuré qu’une version plus récente sera disponible dès son lancement. Même avec cette interface datée, la réactivité était toutefois au rendez-vous, permettant de naviguer au sein des menus sans la moindre latence et avec la plus grande simplicité. On retrouve cependant certaines fonctions très appréciables de l’UI de Huawei, à commencer par le filtre anti-lumière bleue, idéale pour une utilisation nocturne de cet écran.

Certaines zones d’ombres subsistent donc concernant cette tablette, mais elle a réussi à montrer en quelques minutes seulement qu’elle pouvait se révéler intéressante. Il faudra cependant confirmer cette impression lors d’un test plus complet sur une version définitive, mais aussi connaître son placement tarifaire avant de réellement pouvoir la conseiller.

Prix et disponibilité

La Huawei MediaPad M3 sera disponible au mois d’octobre prochain à partir de 349 euros.