GT Racing 2 est le prochain jeu de course de Gameloft. Nous avons pu l’essayer en avance, voici nos impressions.

GTR2_Pack_2048x1536

Beau. GT Racing 2 nous est annoncé par l’éditeur  comme très poussé sur le plan graphismes, et il ne nous a pas menti. Gameloft a développé un nouveau moteur graphique pour cet opus, annonçant dix fois plus de polygones que GT Racing 1. Le jeu en vient à dépasser les concurrents comme Real Racing. Ne s’arrêtant pas aux polygones, il a ainsi pris en compte la météo, permettant de conduire sous la pluie et la neige, en plus de la nuit et de l’aube/crépuscule.

En termes de gameplay, le jeu offre le choix, et est d’origine réglé en conduite gyroscopique, offrant une assistance poussée à la direction et au freinage. Ce n’est pas de trop, car le jeu est plutôt difficile. La difficulté est progressive et si les premiers niveaux ne devraient pas poser de souci, les derniers, eux, vous donneront du fil à retordre. Le jeu est d’ailleurs gigantesque. Proposant ainsi 1400 épreuves lors de la campagne, il faut ajouter 28 défis hebdomadaires proposés aux joueurs et les parties multijoueur. De quoi occuper une vie.

SONY DSC

Le tout est divisé en 6 classes de voitures plus une, allant des moins performantes comme une Clio à la crème de la puissance comme l’Audi R18 qui a gagné les dernières 24h du Mans. La classe “bonus” comprend des voitures sportives anciennes, pour les nostalgiques. Le tout forme un total de 67 voitures tirées des catalogues de plus de 30 constructeurs et Gameloft promet du nouveau contenu régulièrement. Pour conduire ces bolides, comptez sur 13 circuits assez bluffants niveau graphique, dont un seul toutefois est réel: Laguna Seca.

Au-delà des chiffres, le jeu laisse une impression très agréable à la prise en main, avec des détails très appréciables, comme la destruction de certains éléments de la voiture. Sur ce point Gameloft a toutefois fait le choix de ne pas impacter la conduite, et seule la caméra vue intérieure, où le pare-brise fissuré est une vraie plaie, en est marquée ; et encore le pare-brise se détache-t-il après quelques impacts, rétablissant une visibilité correcte. Dommage de ne pouvoir compter au moins sur choix sur une simulation vraiment complète. Autre point fort avancé par Gameloft : les lumières. Si les effets lumineux sont très fidèlement reproduits, allant jusqu’à modifier les ombres à l’intérieur de la voiture en vue “cockpit” en fonction des lampadaires, les phares laissent une impression de mauvais découpages et donnent un peu l’impression de “commencer” à cinq centimètres de la paroi transparente.

SONY DSC

Des efforts impressionnants donc, avec un rendu vraiment bon, même si quelques détails restent à peaufiner pour une entreprise qui a l’ambition d’avoir là une simulation de voiture. Et l’argument avancé qui est de plaire au plus grand nombre est assez décevant étant donné l’existence dans le catalogue Gameloft des Asphalt, clairement plus Arcade et donc grand public. Pourquoi ne pas avoir un titre vraiment simulation, afin de toucher les joueurs intéressés ? Quitte à laisser des options facilitant l’expérience de jeu pour les joueurs amateurs et leur permettre d’accrocher aussi.

GT Racing 2 est annoncé sur un modèle de Freemium, avec des paiements totalement optionnels, et réservés au principe de payer pour ne pas faire toutes les courses jusqu’à débloquer la voiture de ses rêves, profiter de la puissance d’un gros bolide, ou encore pour booster ses chances en début de partie en achetant des bonus et en tunant sa voiture. Sans atteindre la précision d’un Gran Turismo, cette dernière option est plutôt complète, avec même le choix d’un mécanicien parmi différents profils pour effectuer l’amélioration.

SONY DSC

GT Racing 2 est prévu pour l’automne 2013, avec un spot launch dans les prochains jours en Nouvelle-Zélande, Canada et Pays-Bas. C’est à dire que le jeu sortira dans ces trois pays d’abord, afin de palier aux soucis de serveurs et de bugs, ainsi que de fonctionnalités critiquées par la communauté qu’avait connu par exemple Blitz Brigade. Il sortira ensuite dans le reste du monde, sur Android et iOS. Une sortie Windows Phone et Windows 8 est prévue, dans le cadre du partenariat de Gameloft avec Microsoft, mais pas avant 2014.

Notre prise en main du jeu en vidéo :

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. GT Racing 2: The Real Car Experience sur Android et iOS d’ici peu
  2. Le jeu Real Racing 3 est disponible sur le Google Play
  3. Gameloft en partenariat avec Intel pour proposer les meilleurs jeux possibles
  4. Le jeu Sonic & SEGA All-Stars Racing arrive sur le Google Play
  5. Iron Man 3, le prochain jeu de Gameloft sera un Free2Play