L’émulateur PSP pour Android PPSSPP vient de se mettre à jour. Outre les diverses améliorations disponibles, cette version étend la liste des terminaux compatibles.

PPSSPP

Il existe de nombreux émulateurs sur Android, mais lorsqu’il s’agit de faire tourner des jeux PSP, le choix devient plus restreint. Le plus prometteur est certainement PPSSPP, dont la dernière mise à jour datait du 26 février. L’émulateur vient de passer ce week-end en version 1.1, apportant de nombreuses nouveautés, à commencer par le support d’Android TV, et donc de terminaux comme la NVIDIA Shield Android TV ou encore le Nexus Player, mais également de l’architecture ARM64, permettant d’améliorer les performances sur tous les terminaux récents.

En dehors de ces ajouts, diverses améliorations ont été apportées :

  • Rotation de l’écran sur PC, pratique pour les jeux verticaux comme Star Soldier ;
  • Diverses améliorations mineures de performances et correctifs de bugs ;
  • Des correctifs d’émulation de GPU, comme le depth rounding ;
  • D’autres correctifs graphiques ;
  • Ajout du support de la sauvegarde de l’état pour les applications homebrew ;
  • Intégration d’un « Homebrew Store » pour télécharger des homebrews PSP ;
  • Améliorations mineures du mode multijoueur AdHoc. Des erreurs sont toujours présentes ;
  • Désactivation d’une optimisation dangereuse sur les plateformes ARM, causant des traversées de murs non volontaires dans Tenchu ;
  • Corrections de la compatibilité de sceAtrac music, corrigeant le bruit dans certains jeux ;
  • Meilleures performances de mise à l’échelle des textures ;
  • Direct3D se rapproche d’OpenGL au niveau des fonctionnalités ;
  • Fonctionne mieux sur les systèmes BSD ;
  • Interface de gestion des sauvegardes.

PPSSPP est disponible gratuitement sur le Google Play Store. Une version « Gold » sans pub est également proposée. Ceux qui possèdent un autre système (Windows, Linux, Mac OS X ou iOS) peuvent trouver une version directement sur le site officiel de l’émulateur.


Chaine Youtube FrAndroid

Gardez à l’esprit qu’aucun jeu n’est fourni avec cet émulateur et qu’il en va de la responsabilité de chacun de convertir ses propres jeux au format .ISO. Par ailleurs, tous les jeux ne sont pas compatibles.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Qualcomm et Nvidia : des processeurs 64 bits début 2014
  2. L’arrivée du support 64 bits avec Android 4.4 KitKat ?
  3. L’application AllCast se refait une beauté et supporte Muzei sur Android
  4. L’application AllCast se refait une beauté et supporte Muzei sur Android
  5. Android OS 64 bits, c’est tout bon pour Intel aussi !