Nick Hayek s’est-il levé du mauvais pied ce matin ? Le PDG de Swatch ne s’est en tout cas pas privé de qualifier l’Apple Watch de « jouet intéressant, mais pas une révolution » dans une interview donnée au journal suisse Tages Anzeiger. Pourquoi si peu de considération ? Parce que selon lui, mieux vaut ne rien sortir sur le marché plutôt qu’une montre aussi gourmande en batterie.

Swatch Touch Zero One

La Swatch Touch Zero One, la montre connectée de Swatch spéciale Beach-Volley

Depuis que Swatch a sorti sa montre connectée pour le beach-volley, la Touch Zero One, le constructeur de montres suisses entre officiellement sur le marché des wearables et son PDG, Nick Hayek ne s’est pas privé de fustiger un autre fabricant d’objets connectés-Apple-en attaquant la conception de sa montre. Lorsque le quotidien suisse l’interroge sur le temps que Swatch a mis pour s’insérer sur le marché des montres connectées, le PDG n’hésite pas à pointer du doigt le manque d’autonomie de la montre Apple, erreur qu’il ne souhaitait pas reproduire de son côté. Pour Swatch, des versions suivantes de la Touch Zero One sont attendues avec notamment l’intégration d’une puce NFC dans la Swatch Zero Two, destinée à sortir aux alentours des Jeux Olympiques de Rio en 2016, pour permettre certains types de transactions bancaires.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. A l’ombre d’Apple et samsung, la lutte pour la troisième place
  2. iPhone 5S et 5C : nouveau record de vente pour Apple ! Mais pourquoi ?
  3. Lumia 2520 vs iPad Air : Nokia s’en prend à Apple pour vanter sa tablette
  4. Marché américain : Samsung progresse mais Apple reste leader
  5. Google lance Eddystone, un beacon open source pour contrer Apple