BQ a publié une infographie réalisée grâce à une étude GFK sur les habitudes de consommation et d’usage des mobinautes. On y apprend, notamment, que les Français dépensent en moyenne 247 euros pour l’achat d’un terminal alors que la moyenne en Europe est de 296 euros. Autre information intéressante : 33 % des smartphones vendus en France ne sont plus achetés avec un engagement auprès d’un opérateur.

Infographie GFK BQ

L’infographie sur les comportements d’achat et usages des smartphones en Europe nous apprend de nombreuses informations sur les consommateurs français et européens. Ainsi, le consommateur français dépense, en moyenne, 247 euros pour se procurer un smartphone (288 euros pour un homme et 205 euros pour une femme) contre 296 pour la moyenne européenne. En y regardant de plus près, la France se situe dans les pays les moins dépensiers, contrairement au Royaume-Uni qui trône en haut du classement avec une moyenne de 354 euros. On pourrait alors penser que la faible somme en France est due au nombre de smartphones vendus nus, sans subvention par les opérateurs. Mais ce n’est pas le cas puisqu’il se vend 33 % de smartphones nus en France contre 28 % au Royaume-Uni avec une moyenne de 34 % en Europe. Les consommateurs français sont donc économes sur le marché des smartphones.

Sur le paiement mobile, l’étude de GFK permet de mettre en lumière un léger retard de la France puisque seulement 18 % des mobinautes français utilisent leur smartphone comme moyen de paiement alors que le taux grimpe à 24 % en Suède. Du côté des usages, les Français apprécient la possibilité de pouvoir surfer depuis n’importe où sur Internet, utiliser le GPS et prendre des photos. Mais les usages les plus répandus – devant la prise de photos – restent les appels ainsi que la réception et l’envoi de mails.

Un marché des smartphones en croissance

Le marché des smartphones se porte bien, puisque selon une récente étude Gartner, la croissance devrait être de 3,3 % pour l’année 2015 grâce notamment à une augmentation de la taille des écrans qui pousse à un renouvellement, mais également les pays émergents et plus particulièrement en Chine. Le marché des tablettes va plutôt mal puisque Gartner prévoit une baisse de 5,9 % des livraisons à cause d’un allongement des cycles de vie et l’absence de véritables nouveautés qui pousse le consommateur à l’achat.

BQ infographie

Comments

comments

No related posts.