L’un des plus grands pays du monde à demandé à ses fonctionnaires de cesser d’utiliser les services de messagerie étrangers, dont Gmail, pour contrer les programmes de surveillance américains.

russie place rouge

Le climat est tendu entre la Russie et les États-Unis : les fonctionnaires russes ne pourront plus utiliser leurs messageries Gmail. En effet, le FSB (ex-KGB) a “recommandé aux fonctionnaires de ne pas utiliser les services étrangers comme Gmail”, peut-on lire dans les colonnes du journal Izvestia, qui rapporte l’information. Cet ordre, qui fait suite aux révélations d’Edward Snowden, vise à protéger les secrets de l’administration russe des programmes américains de surveillance.  Le journal ajoute que les fonctionnaires russes ont jusqu’ici largement utilisé Gmail ainsi que d’autres messageries étrangères. Cette déclaration confirme encore davantage le climat de guerre froide cybernétique, qui plane au dessus des États-Unis et de la Russie depuis quelque temps.

Pour rappel, plusieurs entreprises américaines étaient concernées par l’affaire lors de l’éclatement du scandale PRISM il y a quelques mois. Des sociétés comme Google, Apple, Microsoft, Facebook, Yahoo! et AOL, ont toutes sommé le Congrès américain de contrôler davantage la NSA, pour que l’agence américaine fasse preuve de plus de transparence sur la surveillance des citoyens.

Google voulait partir, mais…

Face à ce risque éminent d’être surveillé par NSA, Google a même envisagé de déloger ses serveurs hors du territoire américain pour se libérer du joug de l’agence gouvernementale. Eric Schmidt, président du conseil d’administration de la firme de Mountain View, a déclaré au Paley International Council Summit à New York que l’entreprise a finalement décidé de rester pour justement lutter contre les agissements abusifs de la NSA. Et ce en faisant appel à la cour de la FISA, une cour fédérale qui vise à superviser les demandes de mandats autorisant la surveillance, par les agences fédérales judiciaires américaines (FBI, NSA), de présumés agents de renseignement étrangers sur le sol américain.

Vous aimerez aussi :

  1. Gmail, une nouvelle interface pour la version web mobile
  2. Google Wallet dans Gmail, envoyez de l’argent à un ami
  3. [Infographie] Google fête les 9 ans de Gmail !
  4. Gmail 4.5, la mise à jour est en cours de déploiement sur Android
  5. Bientôt 15 Go d’espace de stockage unifiés avec Drive, Gmail et G+