Periscope communique publiquement sur ses évolutions à venir, que l’app teste dans un canal bêta. La prochaine sera dédiée à l’enregistrement sans limite de durée des streams réalisés par ses utilisateurs au sein de son service.

periscope logo

Désormais affranchi de la concurrence exercée par Meerkat, mais menacé par celle de Facebook Live, sur lequel le réseau social mise activement, Periscope multiplie les mises à jour. La dernière, publiée dans son canal bêta (vous pouvez vous y inscrire en passant par ce formulaire), propose à ses utilisateurs d’enregistrer leurs vidéos tournées en direct au sein de l’application, et sans limite de durée. Jusqu’ici, les mobinautes peuvent conserver dans Pericope leurs tournages, mais pendant une durée de 24 heures – pour les garder plus longtemps, il leur faut les enregistrer dans leur galerie photo/vidéo, puis les réuploader sur un service de type YouTube.

La fonctionnalité n’est encore qu’en phase de test, et demande à ceux qui l’essaient de placer le hashtag @#save dans le titre de leur vidéo afin qu’elle ne soit pas supprimée une journée plus tard. Pour l’heure, aucune limite n’a été définie au nombre de vidéos qu’il est ainsi possible de conserver, et l’on ignore si Periscope prévoit de mettre un terme rapidement à sa phase de bêta.

En attendant ce déploiement final, Periscope poursuit sa politique de mises à jour régulières. La dernière en date, publiée hier, a introduit une nouvelle carte du monde afin de permettre une consultation des diffusions localisées un peu partout, mais aussi une traduction du titre dans 32 langues, dont certaines s’écrivent de droite à gauche. Periscope a également ajouté à son service la possibilité de voir « qui a partagé une diffusion avec vous sur la liste principale ». Quant à la possibilité d’écrire des annotations ou de dessiner à l’écran du téléphone en cours de stream, elle est toujours prévue pour une mise à jour prochaine.