Du moins, il en a gagné au dernier trimestre 2015. La dernière étude portant sur les parts de marché occupées par les différents OS mobiles témoigne de la croissance d’Android et d’un léger recul d’iOS, tandis que Windows perd dangereusement du terrain.

Début d’année oblige, Kantar livre aujourd’hui ses estimations concernant la répartition des OS mobiles dans le monde. L’institut britannique y relève la bonne forme d’Android, qu’il s’agisse des principaux marchés européens ou des États-Unis, tout en confirmant la montée en puissance d’iOS en Chine, où les iPhone sont disponibles et plébiscités – Android y perd du terrain (moins 6 points en un an).

Windows cède dangereusement du terrain

Et surtout, la faute aux rares sorties de terminaux sous Windows Phone, à l’arrivée tardive de Windows 10 Mobile et aux critiques décevantes des derniers Lumia, Microsoft perd nettement du terrain. Il passe sous la barre des 10 % de parts de marché en France et en Italie (8,7 % contre 11,6 % en France un an plus tôt, par exemple), et perd 2 points en Europe et aux USA. Sur le continent américain, Windows se contente de 1,6 % du marché… quand Android flirte avec les 60 %.

Capture d’écran 2016-01-27 à 15.25.01

Aux États-Unis comme en Europe, Android gagne du terrain

D’un mois à l’autre au dernier trimestre 2015, les parts de marché des systèmes d’exploitation mobiles varient de quelques points. Ce que l’on peut toutefois retenir, c’est qu’aux États-Unis, Android a gagné 11,5 points en un an (59,1 % de pdm au quatrième trimestre 2015), à la faveur de l’offre diversifiée que l’on y trouve dans le monde d’Android. « Durant le trimestre, 31 % des acheteurs de smartphones Android venaient d’un feature phone », ce que les faibles prix de certains terminaux « Huawei, LG, ZTE et Alcatel OneTouch » autorisent, indique ainsi Kantar.

En Europe, Kantar constate que « une fois encore, la part d’Android a été portée par sa bonne performance sur les marchés attentifs aux prix que sont l’Espagne et l’Italie », avec un gain de 5,4 % de parts de marché entre les quatrièmes trimestres 2014 et 2015 sur les marchés que constituent la France, l’Italie, l’Espagne, la Grande-Bretagne et l’Allemagne. Mais l’institut constate tout de même une montée en puissance d’iOS « d’un trimestre à l’autre, mais les ventes n’ont pas été suffisantes pour montrer une croissance annuelle ».

Évoluer pour subsister

C’est essentiellement le sentiment que le marché se stabilise et arrive à maturité qui émerge de ces dernières statistiques. Carolina Milanesi, responsable de la recherche chez Kantar, considère ainsi que « les vendeurs qui voudront rester sur ce marché doivent continuer à évoluer et offrir plus de produits compétitifs comme de fonctionnalités qui encouragent l’engagement, ou prendront le risque de devenir inadaptés dans l’écosystème élargi que les smartphones autorisent ». Réalité virtuelle, objets connectés et domotique sont autant de solutions pour pallier la probable stagnation des ventes de smartphones que l’on attend durant les années à venir, d’après Kantar. Certains l’ont déjà bien compris.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Android perd du terrain sur presque tous les marchés (Kantar)
  2. Parts de marché smartphones aux USA, les chiffres de comScore de février
  3. Parts de marché smartphone : Malgré l’iPhone, Android résiste bien !
  4. Parts de marché smartphones : Android et Windows Phone en croissance
  5. Parts de marché smartphones : les chiffres de Kantar pour avril 2013