Parrot organisait aujourd’hui le lancement de ses nouveaux minidrones. Le constructeur a donc présenté à la presse les Mambo et Swing, deux produits pour les jeunes.

Parrot Brand Studio

Chaque année, Parrot dévoile ses nouveaux minidrones. Durant l’été 2015, le constructeur français a ainsi officialisé des versions revisitées des Rolling Spider et Jumping Sumo, mais aussi un Hydrofoil, sorte de bateau sur lequel vient se greffer un quadricoptère. Il est ainsi capable de voguer à la surface de l’eau, comme nous avons pu le constater lors de sa prise en main.

Parrot Mambo

En cette fin d’été 2016, Parrot revient avec deux nouveaux jouets : les Parrot Mambo et Swing. Le premier, le Mambo, est comme l’explique Parrot “une véritable machine à faire des blagues”. En effet, le drone est capable d’attraper des objets grâce à une pince située à l’avant, mais aussi de tirer des billes grâce à un lance-bille (comme sur les pistolets) qui se place sur le dessus de l’appareil. Ce lance-billes peut embarquer six munitions et pour une portée de 2 mètres.

20160830_133253

Notre confrère de CNET s’amuse à attraper et lâcher des balles en mousse avec le Mambo

Le drone est compact et léger (63 grammes) et se présente surtout comme une version un peu plus évoluée des classiques quadricoptères de la marque. L’autonomie n’a par contre pas bougé puisqu’il faut compter environ 7 à 9 minutes de vol sur une charge de sa batterie de 550 mAh. Le drone embarque les capteurs habituels : accéléromètre, gyroscope, capteur de pression (contrôle du drone en altitude), ou d’ultrason (analyse de l’altitude de vol), ainsi qu’une caméra VGA.

20160830_133339

Le drone peut se piloter grâce à une manette munie de gachettes et joysticks, ou directement depuis le smartphone

Parrot Swing

Le Parrot Swing est un peu plus inhabituel, avec ses ailes façon X-Wing. Il s’agit d’un “avion à décollage vertical”, qui réalise “un vol en translation”. Bon, dans les faits, cela veut dire qu’il décolle à la verticale comme n’importe quel quadricoptère, mais que ses ailes s’inclinent pendant le déplacement. Cela donne un sentiment de fluidité plus impressionnant que sur un quadricoptère classique.

Parrot Brand Studio

Le Swing pèse 73 grammes et embarque lui aussi une batterie de 550 mAh, lui assurant ainsi 7 à 9 minutes de vol. Lui aussi embarque les capteurs mentionnés précédemment, ainsi qu’une caméra VGA et 1 Go de mémoire flash. La portée est assurée à 80 mètres minimum.

20160830_133915

Une fois le décollage vertical effectué, le Swing passe en vol horizontal

 

Les deux drones seront disponibles en septembre. Le Mambo coûtera 119 euros avec la pince et le lance-bille, et le Swing 139 euros avec la manette Flypad.

Comments

comments

No related posts.