Hier se tenait sur les Champs-Elysées une course de drone avec des quadricoptères filant à plus de 100 km/h en direction de l’Arc de Triomphe. Nous avons assisté au Paris Drone Festival, qui faisait aussi bien la part belle aux drones de course qu’aux drones spécialisés dans la prise de vue, que ce soit à destination des particuliers ou des professionnels. Étaient présents sur place la SNCF ou encore la Préfecture de Police.

Paris Drone Festival 2 (1 sur 1)

La journée d’hier était assez spéciale pour les Champs-Elysées, qui accueillaient la première course de drone en extérieur en pleine ville. L’idée des organisateurs, assistés par la SNCF, le sponsor principal, était de mettre les drones à l’honneur à Paris pour permettre à la mairie de prendre la parole sur un sujet sensible. Anne Hidalgo était ainsi présente pour réaliser une annonce attendu de longue date : l’ouverture de lieux dédiés à la pratique du drone en région parisienne.

 

Des lieux pour voler à Paris

Rappelons en effet qu’il est interdit de survoler Paris et sa région avec des drones de loisir. Une fois par mois, il sera désormais possible de voler dans deux lieux parisiens, en toute légalité, à un tarif de 5 euros par heure. Il s’agit de la Villette et de l’hippodrome de Longchamp. Des animateurs seront présents afin de pouvoir prodiguer des conseils aux participants et s’assurer que les vols se déroulent en toute sécurité. Il faut s’inscrire en avance pour pouvoir participer à ces sessions, directement sur le site de Rotormatch. Une fois par mois, c’est peu !

 

Une course de drone sur les Champs-Elysées

À la suite de cette annonce, huit pilotes semi-professionnels de drones se sont élancés sur la plus belle avenue du monde avec un seul objectif : terminer en pôle position lors de la finale. Luke Bannister, le fameux adolescent anglais qui avait remporté le World Drone Prix de Dubaï, était présent. Le jeune Anglais s’est finalement fait distancer par le Français Dunkan Bossion qui a donc réussi à terminer premier de la course sur les Champs-Elysées avec des pointes à plus de 100 km/h grâce à son quadricoptère survitaminé.

Un drone de course

Un drone de course

 

La SNCF et La Poste en représentation

Le Paris Drone Festival était également l’occasion pour les professionnels du drone de se faire connaître, à l’image de la SNCF, qui utilise de nombreux engins volants (y compris des Bebop 2 de Parrot) pour l’entretien des voies. La Préfecture de Police de Paris était également présente sur l’évènement pour montrer au public les drones utilisés dans les missions de police, à l’image des DJI Inspire. Le fabricant chinois Yuneec était de la partie pour présenter la version Professionnel de son Typhoon H ou encore les Français de Microoled puisque les pilotes utilisaient les lunettes de la marque pour le pilotage en immersion. Enfin, La Poste a fait une démonstration d’un drone de livraison autonome, à travers sa filiale DPD Group.

Le drone autonome de La Poste

Le drone autonome de La Poste

 

Un nouveau sport mécanique

Au final, la mairie de Paris a annoncé sur son compte Twitter que plus de 150 000 personnes ont assisté au Paris Drone Festival, ce qui en fait le record du nombre de spectateurs assistant à une course de drone. Lors du Paris Drone Festival, les pilotes ne sont repartis avec aucune contrepartie financière, mais ce nouveau sport mécanique commence à émerger, avec quelques écuries (on pense notamment à Parrot Racing) qui sponsorisent des pilotes. Rappelons que le jeune Luke Bannister avait remporté 250 000 dollars à Dubaï en début d’année.

 

Huit mois et plusieurs centaines de milliers d’euros

Le Paris Drone Festival a été organisé par Geoffray Sylvain (Aruco), qui nous a précisé avoir déboursé plusieurs centaines de milliers d’euros, grâce notamment au principal sponsor financier, la SNCF. L’évènement aura mis huit mois à voir le jour, pour le plus grand bonheur des pilotes, des partenaires, mais également des spectateurs, qu’ils soient présents sur place ou à distance puisque de nombreux médias retransmettaient en direct l’évènement.

Paris Drone Festival 2 (3 sur 4)

Crédits vidéo : Course de Drone

Comments

comments

No related posts.