Orange commercialise dès à présent un nouveau smartphone, le Rise 51 à ses couleurs. Un modèle d’entrée de gamme dont la fiche technique est un peu plus perfectionnée que ne le laisse espérer son petit prix.

orange-rise-51

On connaissait déjà le Neva 80, présenté à l’occasion du Mobile World Congress, fin février dernier, et que nous avions pris en main à cette occasion. Orange poursuit sur sa lancée et, profitant du dernier salon d’électronique de l’année, l’IFA de Berlin, pour dévoiler son dernier modèle en date, l’Orange Rise 51. Un modèle aux caractéristiques et au prix nettement plus contenus, que l’opérateur commercialise dès à présent sur sa boutique en ligne.

Marshmallow et le support de la 4G

Alors que Wiko multiplie les smartphones à moins de 100 euros et que l’on sent un certain dynamisme sur le marché des smartphones à très bas prix, Orange propose un modèle naturellement situé en entrée de gamme, loin des standards du Neva 80. L’appareil présente un écran LCD de 5 pouces à la définition HD, animé par une puce MediaTek MT6735M couplé à 8 Go de stockage et, même si Orange ne le précise pas, à une mémoire vive n’excédant probablement pas le Go. Pour le reste, on retrouve un port microSD, le support de la 4G, un appareil photo dorsal de 5 mégapixels et une caméra frontale de 2 mégapixels. Le smartphone, animé par une batterie de 2000 mAh, s’appuie en outre sur Android 6.0 Marshmallow.

C’est évidemment le prix de cet Orange Rise 51 qui en constitue l’atout maître. Pour le prix d’un Wiko Jerry, soit 89,90 euros, le smartphone propose une définition HD (FWVGA pour son concurrent) et, surtout, assure le support de la 4G quand son concurrent se contente du réseau H+. Bref, un modèle sans prétention et au design assez basique, mais qui bénéficie d’une fiche technique légèrement plus perfectionnée que ses concurrents directs.

À lire sur FrAndroid : Quel smartphone choisir à moins de 100 euros ?