Orange indique aujourd’hui les derniers chiffres et résultats financiers de son groupe pour le troisième trimestre clos au 30 septembre dernier. L’opérateur indique avoir acquis 298 000 clients, notamment dans le cadre de ses offres Open et Origami.

orange

A l’heure de la course à la 4G, les temps sont durs pour les opérateurs traditionnels, à commencer par le premier d’entre eux dans l’Hexagone, Orange. Le groupe, qui évoque une “réduction continue des coûts” et une “accélérations des investissements dans le très haut débit“, annonce l’acquisition de 1,1 million de clients au troisième trimestre à l’international, pour 298 000 nouveaux abonnés en France. En Espagne, ce sont ainsi environ 179 000 clients mobiles qui ont rejoint l’opérateur.

Un chiffre d’affaires en baisse

Si le nombre de ses clients a modestement augmenté de 2,1 % sur un an, le chiffre d’affaires d’Orange est à la peine. Au troisième trimestre, il s’élève à 10,162 milliards d’euros au total, soit -4 % sur un an, quand le trimestre précédent avait déjà essuyé une baisse de 4,8 % sur douze mois. Une légère amélioration certes, mais un déclin persistant pour le géant qui enregistre un fléchissement de CA à hauteur de 4,9 % en France contre -4,7 % au trimestre précédent. La faute notamment à un ARPU, c’est-à-dire au revenu moyen par abonné, en diminution de -12 % “en ligne avec la prévision annuelle d’évolution“. Concrètement, le chiffre d’affaires d’Orange pour la France atteint 4,98 milliards d’euros, dont 2,07 milliards pour sa section mobile, qui souffre de la baisse la plus prégnante du groupe : -9,7 % de revenus.

Stéphane Richard, le PDG d’Orange, commente la situation en ces mots : “Je retiens trois éléments forts de ces résultats trimestriels. D’abord, notre capacité à faire croître notre base-clients dans les trois pays clefs du groupe (France, Pologne et Espagne) tout en maîtrisant le mouvement général de baisse de la valeur. En France nous enregistrons un niveau de ventes nettes record depuis 3 ans, avec près de 300 000 nouveaux clients majoritairement sur les offres haut de marché Origami et Open. (…) Je veux souligner nos efforts d’investissement soutenus, notamment dans la 4G et la fibre, qui placent Orange en position idéale pour ces relais de croissance essentiels.” Orange envisage la suite avec des objectifs 2014 déjà affirmés : l’opérateur vise un repli de l’ARPU de 10 % contre 12 % ce dernier trimestre, et comptera nécessairement sur l’augmentation des tarifs des abonnements comptant une connexion 4G pour rentabiliser ses acquisitions de clients. De nouveaux leviers pourraient également porter leurs fruits, notamment du côté de Sosh qui, malgré des abonnements au prix réduits, propose désormais à la fois des options data portant leur forfait autour des 30 euros, mais aussi un smartphone à ses couleurs.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Free Mobile continue sa croissance effrénée, Bouygues et SFR gagnent des abo nnés tandis qu’Orange en perd
  2. Résultats financiers d’Apple : un chiffre d’affaires en hausse, mais des bénéfices en baisse
  3. Le suivi conso data est enfin disponible chez Orange, Sosh et M6 Mobile
  4. Xiaomi enregistre un chiffre d’affaires record au 1er semestre 2013
  5. Orange reprend votre ancien mobile jusqu’à 400€