Depuis quelque temps, on entendait parler d’une possible fusion des deux systèmes d’exploitation du constructeur chinois OnePlus. L’arrivée de la Community Build d’Oxygen OS 3.5 semble marquer un premier pas de la version internationale vers sa consœur chinoise.

merge_oneplus_os

Deux versions pour deux marchés

Si l’on observe une similitude entre toutes les interfaces chinoises, ce n’est pas un hasard. À cause du blocage des services de Google par le gouvernement chinois, les constructeurs ont dû créer des ROM spécifiques à ce marché. Ceci explique pourquoi EMUI, MIUI et la plupart des ROM chinoises se ressemblent : une autre vision d’Android s’y est formée. OnePlus a aussi dû créer deux versions de son OS pour satisfaire le marché chinois et international, respectivement Hydrogen OS et Oxygen OS. L’un plus habitué aux normes chinoises et l’autre préférant l’expérience Android Stock. Ces deux versions étant trop différentes l’une de l’autre, ce sont deux équipes distinctes de développeurs qui s’occupent de chacune des ROM.

Oxygen fait le premier pas vers Hydrogen

La mise à jour Oxygen OS 3.5 Community Build, qui correspond à la version bêta de la ROM, a apporté beaucoup de changements à l’interface de cette ROM internationale. Elle se rapproche doucement du design d’Hydrogen, en arborant ses icônes rondes aux couleurs pastels dans les menus, par exemple.

OnePlus a par ailleurs confirmé à XDA que les deux équipes allaient désormais travailler sur OxygenOS. La réunification des deux équipes de développement pourrait permettre des mises à jour plus fréquentes de l’OS, ce qui serait extrêmement bénéfique au suivi des appareils OnePlus, surtout lorsque l’on sait que le OnePlus 2 n’a toujours pas reçu de version stable d’Android 6.0 Marshmallow. Pour autant, les développeurs travaillant actuellement sur HydrogenOS n’arrêteront pas pour autant leur travail sur cette ROM chinoise.

Quelles sont les nouveautés ?

oxygen-os-3.5

Pas de panique : le tiroir des applications est toujours présent sur OxygenOS. Le panneau des notifications a adopté quant à lui le style d’Android 7.0 Nougat, que ce soit au niveau des paramètres rapides ou des notifications en elles-mêmes. OnePlus a aussi ajouté un thème sombre, attendu par bon nombre d’utilisateurs. Enfin, le gestionnaire de fichiers a été grandement amélioré : on peut même accéder à Google Drive depuis l’application.

Cette fusion apporterait certes un meilleur suivi des téléphones, mais cela signifierait aussi un abandon de l’expérience AOSP des OnePlus, très appréciée de ses utilisateurs. Quand on sait que Google arrête sa gamme Nexus, OnePlus restait alors une des meilleures solutions pour les férus d’expérience Android Stock. Heureusement, la marque a toujours facilité les procédures de déverrouillage de ses appareils et pour les plus motivés il restera toujours l’option des ROM Custom, comme CyanogenMod 14 qui vient de sortir sur OnePlus 3, dans une version cependant difficilement utilisable au quotidien.