Vous connaissez certainement ZTE pour ses infrastructures réseaux et ses smartphones d’entrée de gamme, parfois vendus en son nom propre, et souvent écoulés en tant qu’appareils de marque blanche chez des opérateurs. Qu’il s’agisse de SFR, Orange ou Bouygues Telecom, tous ont un jour ou l’autre cédé aux sirènes de la marque chinoise. Le constructeur reviendra en France très bientôt avec une nouvelle marque :  Nubia.

c_CES-2014-FrAndroid-DSC00925

Nubia n’est peut-être pas tout à fait nouveau aux oreilles de qui s’intéresse à l’univers de la mobilité. Un smartphone portant ce nom a été officialisé en Chine il y a quelques mois déjà, sous cette marque que l’on ne pensait pas voir arriver en France de sitôt. Et pourtant, sur le stand ZTE du CES de Las Vegas, la nouvelle nous a été confirmée du responsable de Nubia : les deux smartphones Nubia 5S et Nubia 5S Mini sortiront bel et bien en France. Pourquoi parle-t-on du responsable de Nubia ? Parce que cette marque est bel et bien indépendante de ZTE, qui toutefois en reste la maison mère. Nouveau nom pour une nouvelle vie, pourrait-on dire.

c_CES-2014-FrAndroid-DSC00921

Nubia 5S (en dessous), Nubia 5S Mini (au dessus)

Et il faut avouer que les deux Nubia dévoilés lors de ce CES sont une bonne surprise. ZTE, de son côté, nous a souvent livré des appareils d’entrée voire milieu de gamme, mais n’a que rarement transformé l’essai ; avec ses récents Blade Q, nous avons la parfaite illustration du positionnement de la marque. Les Nubia font beaucoup mieux, avec une finition au premier abord qualitative, et une offre logicielle améliorée.

Nubia 5S

Le Nubia 5S, le plus grand des deux terminaux de la nouvelle marque chinoise.

Nubia 5S : des éléments haut de gamme mais un tarif milieu de gamme

Chez le Nubia 5S, le plus perfectionné des deux appareils, on retrouve notamment ce qui peut faire la différente : outre un écran Full HD au format 5 pouces et au processeur Snapdragon 800, on relève un point fort qui n’a jamais compté parmi les atouts des ZTE : l’appareil photo.

c_CES-2014-FrAndroid-DSC00911

Ici, Nubia s’appuie sur un capteur de 13 mégapixels fourni par Minolta associé à une partie logicielle poussée. La 4K est de la partie, comme chez le Samsung Galaxy Note 3 et l’Acer Liquid S2, avec de surcroît des réglages permettant, depuis l’écran, de régler la balance des blancs, l’exposition et la mise au point en déplaçant des petits éléments (sans devoir trifouiller dans des menus alambiqués).

c_CES-2014-FrAndroid-DSC00870

Pour nos premiers essais, il faut convenir que le Nubia 5S semble s’en sortir avec les honneurs dans des conditions de basse luminosité, avec en bonus un système de stabilisation optique.

c_CES-2014-FrAndroid-DSC00876

Le Nubia 5S Mini, le smartphone design

En marge du Nubia 5S, le 5S Mini fait ce que font toutes les déclinaisons “mini” des smartphones haut de gamme. Quand le Nubia 5S mesure 137,7 x 68,8 x 7,6 mm pour 126 grammes, le petit Nubia 5S Mini passe à 134,8 x 65,7 x 7,6 mm pour 120 grammes, mais perd au passage le port infrarouge de son grand frère tout en acquérant un port microSD dont ce dernier est dépourvu.

c_CES-2014-FrAndroid-DSC00883

Comptez donc, chez le 5S Mini, un processeur Snapdragon 600 semblable à celui du HTC One, 2 Go de RAM, 16 Go de stockage et un écran IGZO signé Sharp au format 4,7 pouces. Le matériau de cette dalle n’est pas dérivé du silicium utilisé pour le LCD conventionnel, mais d’un alliage promettant des dépenses énergétiques divisées par 10.

Nubia

Fort heureusement, a-t-on envie de dire, puisqu’une batterie de 2000 mAh n’est pas énorme (en comparaison, le Nubia 5S se contente de 2300 mAh).

Une interface Nubia UI à la MIUI

Nubia a choisi d’apposer sa propre interface à Android 4.2.2, bien que cette surcouche soit plutôt légère. On y retrouve évidemment une application photo enrichie de réglages manuels avancés, mais aussi des fonctions d’édition (avec des filtres type Instagram) et de montage vidéo. Nubia UI semble assez épurée, et se passe de menu d’applications comme c’est déjà le cas chez Huawei.

c_CES-2014-FrAndroid-DSC00868

Les toggles ont été déplacés en bas de la barre de notifications, et incluent un raccourci vers une option utile : l’utilisation à une main. Si vous l’actionnez, vous pouvez obtenir une version miniature de l’écran utilisable au pouce en basculant le téléphone à droite ou à gauche, selon que vous êtes droitier ou gaucher. Une bonne idée qui demandera tout de même un petit temps d’adaptation. Pour le reste, rien de très original, avec une interface épurée comptant quelques applications supplémentaires telles que WeChat.

 

De la 4G… mais plus tard

Un regret concernant ces deux smartphones dont la proposition est par ailleurs séduisante : l’absence de 4G. Certes, ils sont tout deux compatible avec la H+ à 21 Mbps, mais ne seront fournis en version 4G que quelques mois après leur commercialisation initiale, probablement à un tarif supérieur de quelques dizaines d’euros ; cette nouvelle version devrait être proposée en même temps que la mise à jour KitKat des deux appareils lancés sous 4.2.2.

Même si Nubia nous promet des tarifs très compétitifs, la concurrence pointe déjà le bout de son nez à des prix extrêmement réduits, handicapant de fait le 5S et le 5S Mini, du moins pour ceux qui visent prioritairement sur le surf Internet.

On espère donc que la nouvelle marque entrant sur le marché hexagonal saura positionner ses appareils à des prix attractifs, d’autant plus que des Meizu et Xiaomi commencent à apparaître à l’horizon, et pourraient apporter un challenge supplémentaire au Chinois. Son arrivée en France est prévue pendant la période du Mobile World Congress, puisque Nubia nous a confirmé son intention de lancer ses appareils chez les revendeurs en ligne d’ici la fin février ou le début mars.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. ZTE présente les Nubia Z5S et Z5S mini
  2. Fuite du ZTE Nubia Z5, un mobile avec un écran de 5″ Full-HD
  3. Infinix, un nouveau constructeur chinois débarque en France avec des modèles low-cost
  4. Les ZTE Blade Q et Blade Q Mini sont disponibles en France, mais pas sous leur nom
  5. Le Samsung Galaxy S4 mini sortira début juillet en France