Nous sommes rentrés hier soir du Mobile World Congress (MWC) et nous avons réalisé notre vidéo “bilan” traditionnel juste avant de prendre l’avion. Bon visionnage !

MWC

Un MWC 2013 globalement ennuyeux, marqué par la montée en puissance des constructeurs chinois, la présence du silencieux Samsung, la démocratisation du réseau de quatrième génération, l’émergence des OS alternatifs (lire : Qui sera le troisième écosystème mobile aux côtés d’iOS et Android ?), l’essor de la phablette ainsi que l’annonce de quelques surprises.

 

La démocratisation des smartphones de “quatrième génération”

La 4G… Cela nous paraît assez flou, à nous les français. Les opérateurs français commencent timidement à déployer ce réseau de nouvelle génération, néanmoins nous avons encore des difficultés à percevoir les réels avantages différenciant de ce réseau par rapport au réseau 3G/H+. Les constructeurs ont tout de même compris que cela pourrait grandement les aider à se développer, une très grande majorité des constructeurs ont donc présenté des smartphones compatibles 4G. La nouveauté, c’est l’apparition de smartphones à moins de 400 euros équipés de cette technologie. Cela suffira t-il à démocratiser la 4G ? Sûrement pas…

La présence du silencieux Samsung

Samsung ne présentait déjà plus son “flagship” lors du Mobile World Congress, néanmoins cette année le géant coréen – leader du secteur – n’a pas impressionné. Effectivement, le stand était très grand, néanmoins les produits n’avaient rien de “neuf”. Une Galaxy Note 8.0 et quelques smartphones d’entrée de gamme. Samsung en a tout de même profité pour annoncer un grand événement : le 14 mars prochain à New York.

En attendant, les autres constructeurs en ont profité pour prendre de l’avance… Attention au retour de bâtons !

La montée en puissance des constructeurs chinois

Que cela soit Huawei, ZTE ou encore Alcatel One Touch (TCL Mobile), les constructeurs chinois nous prouvent encore une fois qu’ils sont capables de produire des produits de qualité. Cependant, ils seraient également capables – désormais – de les référencer dans nos magasins occidentaux. Le gros souci de ces constructeurs est bien entendu leur manque de notoriété… Néanmoins avec des produits chez nos opérateurs, de belles campagnes de publicité et de gros efforts en marketing : nous pourrions être surpris dès cette année.

A la recherche de la troisième référence

Aux côtés du duopole Samsung et Apple, les constructeurs “tiers” ont bien du mal à trouver une place au chaud. Il faut dire que ces deux constructeurs partagent plus de 90% des bénéfices du milieu. Il faut donc un troisième constructeur capable d’être cité en référence dans les magasins. Au MWC, plusieurs constructeurs semblent vouloir s’imposer : Sony avec des produits “premium”, Nokia l’ancien leader qui a décidé de baisser ses prix, LG Electronics avec une gamme 4G très complète ou enfin HTC qui déploie une énorme énergie dans ses produits. Pour Android, l’enjeu est important car la domination de Samsung pourrait poser problème…

L’essor de la phablette

Voilà un mot-valise, contraction de tablette et smartphone. Les constructeurs ont présenté de très nombreux appareils avec des tailles d’écran entre 5 et 7 pouces qui possèdent une fonctionnalité de téléphonie. Samsung a été le premier constructeur à pousser ce nouveau segment de produits avec de vrais usages. Effectivement, les constructeurs semblent avoir oublié que derrière le concept de “phablette”, il y a avant tout les usages (stylet, multi-fenêtre) que des caractéristiques.

Il ne suffit pas de créer un produit FullHD équipé d’un grand écran 5,5 pouces avec de l’Android pour en faire une phablette… C’est bien trop facile à nos yeux.

L’émergence des OS alternatifs

La journée précédant l’ouverture du salon a été marquée par l’annonce de Firefox OS. Nous avons évoqué ce sujet dans notre édito de la semaine : Qui sera le troisième écosystème mobile aux côtés d’iOS et Android ? On a aussi vu des choses sur Ubuntu Phone tandis que Tizen se prépare. Il y a aussi Jolla et d’autres OS encore plus ciblés. On sent que de nombreuses personnes essayent de venir bousculer iOS et Android (et dans une moindre mesure Windows Phone).

Reste à voir ce qu’il en sera une fois les systèmes finalisés mais cela devrait être assez compliqué pour eux pour essayer de gagner des parts de marché et convaincre les constructeurs de faire des smartphones.

Rendez-vous le 14 mars prochain ! Pour… vous savez quoi !

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Suivez le Mobile World Congress 2013 sur FrAndroid
  2. Le Samsung Galaxy S IV ne sera pas annoncé au Mobile World Congress
  3. LG devrait présenter les séries G, L, F et V au Mobile World Congress
  4. Sony Mobile, bilan 2012 et ambitions 2013
  5. Les bénéfices du jeu vidéo mobile dépassent le jeu vidéo “console porta ble”