Nextbit annonce aujourd’hui son smartphone, baptisé Robin. Un terminal misant sur le cloud et sur des options tournées vers les adeptes de la personnalisation.

Nextbit Robin

Nextbit,il y a quelques semaines encore, promettait un smartphone « sacrément génial ». On laissera chacun juger du bienfondé des propos de marque fondée par des anciens de HTC ou encore Google, adaptés à un terminal officialisé aujourd’hui : le Nexbit Robin. L’appareil est en cours de financement sur la plateforme Kickstarter.

Ce téléphone mise tout sur le cloud, le fer de lance initial de Nextbit. Le téléphone est en effet doté d’un espace de stockage substantiel pour sa gamme de prix – 32 Go – et propose de stocker jusqu’à 100 Go de données dans le cloud. Il ne s’agit pas seulement d’y conserver des contenus multimédias, mais de bénéficier d’un système de sauvegarde intelligent, puisque le téléphone, dans sa configuration par défaut, réalise un back-up des applications et photos dès lors que le téléphone est branché sur secteur et connecté en WiFi. Le Robin est également capable de supprimer automatiquement des apps inutilisées, mais récupérables à tout moment – avec connexion cependant – de même que les photos. En somme, si Nexbit parle d’un espace de stockage extensible, c’est dans le nuage qu’il se trouvera, et l’on n’en saura pas plus. Tout juste sait-on que les contenus y sont « en sécurité ».

nextbit-robin-2

Marshmallow en ligne de mire

Autre point à noter, ce Robin tourne sous une version d’Android que Nextbit promet toujours à jour. « Il tournera toujours sur la version la plus récente possible », indique la firme, qui va jusqu’à mentionner un Marshmallow pas encore sorti. « Nous ferons notre possible pour vous le livrer sous Marshmallow, à moins qu’il sorte après la livraison du Robin. Dans ce cas, nous proposerons une OTA aussi vite que possible », indique la marque, au sujet d’un smartphone livré entre janvier et février 2016. Elle promet en outre un bootloader déverrouillé, des drivers open-source et la conservation de la garantie constructeur en cas d’installation d’une ROM alternative. Et tant qu’on y est, « zéro bloatware ».

nextbit-robin-4

Pour le reste, le Nextbit Robin s’offre les attributs d’un smartphone haut de gamme pour la plupart de ses caractéristiques. Comprenez qu’il est animé par un SoC Snapdragon 808 de Qualcomm combiné à 3 Go de RAM, situés sous un écran IPS de 5,2 pouces Full HD. Il embarque en outre une batterie de 2680 mAh, un appareil photo dorsal de 13 mégapixels avec un autofocus à détection de phase, un autre en façade de 5 mégapixels et des haut-parleurs stéréo. Marshmallow étant à l’horizon, on retrouve chez le Robin un lecteur d’empreintes digitales, d’un port USB type-C et du NFC. Il est également compatible avec la charge rapide et avec la 4G (toutes bandes de fréquence françaises), et adopte un design rappelant celui du Jolla Phone. Petite originalité : ses LED de notification sont situées sur sa tranche inférieure, afin d’être visibles même lorsque le téléphone est retourné.

Nextbit

Le Robin sera disponible en tout début d’année prochaine. Quelques heures après le lancement de sa campagne de financement, il a récolté plus de 200 000 dollars sur les 500 000 demandés d’ici le 1er octobre prochain. Son prix, que Nextbit évoquait il y a quelques semaines sous la barre des 400 dollars, est fixé à 399 dollars sans la TVA ni les frais de port (299 dollars chez les premiers backers).

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Moto X : un smartphone tourné vers la photo avec une interface dédiée
  2. Dans l’impasse financière, Sharp se tourne vers Samsung
  3. Bouygues Telecom présente un smartphone 4G à 249.90€
  4. Smartphone : vers un ralentissement du marché et une baisse des prix ?
  5. Smartphone Amazon : vers une présentation en janvier ?