Google vient de lancer un nouveau service baptisé Mon Activité. Grâce à lui, vous pourrez retrouver tout ce que vous avez fait sur votre smartphone, sur les différentes plateformes du géant californien ou sur Chrome. Un outil plus effrayant qu’utile…

myactivity1

Ce n’est pas une surprise, Google sait beaucoup de choses sur notre vie privée. On lui confie facilement notre répertoire, nos mails, notre position géographique… Mais savez-vous exactement tout ce que vous fournissez comme informations à la firme de Mountain View ? Avec Google Mon Activité, vous en aurez une petite idée.

Ce nouvel outil fraîchement lancé par Google recense toutes vos actions au travers des services de la société, que ce soit sur le web ou sur votre téléphone. Après avoir rentré votre mot de passe, vous pourrez ainsi redécouvrir toutes les vidéos YouTube que vous avez visionnées récemment, les recherches que vous avez effectuées sur Google ou encore… les applications que vous avez lancées sur votre téléphone (et combien de fois), les recherches vocales que vous avez prononcées, les cartes Google Now affichées ou les groupes que vous avez souhaité écouter dans Google Play Musique. En fouillant un peu, vous pourrez également trouver vos trajets ou encore les informations concernant vos appareils utilisés.

google-myactivity

Une meilleure gestion de ses données

Mais le principal intérêt de Google My Activity n’est pas d’effrayer les utilisateurs, mais de les rassurer et de leur donner un plus grand contrôle sur leurs données. En se rendant dans le menu “Commandes relatives à l’activité”, il est en effet possible de désactiver au cas par cas l’enregistrement de certaines informations. Ainsi, vous pouvez notifier à Google de ne plus stocker votre activité sur le web et les applications, votre historique de positions, vos informations provenant des appareils utilisés, votre activité vocale et audio ou votre historique YouTube. Notez que parmi toutes les informations affichées ici, aucune ne concerne celles autour de la santé de l’utilisateur.

À lire sur FrAndroid : Google Fit fait peau neuve, et redonne presque envie de l’utiliser

Quant à ceux qui découvrent avec effroi le nombre d’informations stockées sur les serveurs de Google, ils peuvent également gérer leurs historiques pour supprimer certaines données. Sait-on jamais, tout le monde peut avoir honte d’une ou deux recherches gênantes…