Motorola est accusé par une société de paiement en ligne d’utiliser le nom de la Xoom pour sa tablette. Google promet d’abandonner l’image de marque.

motorola-xoom-logo

Motorola est impliqué dans une affaire de contrefaçon. En effet, la filiale de Google a été trainée en justice par la société de paiement en ligne Xoom Corporation qui lui reproche d’utiliser la dénomination “Xoom” pour ses tablettes. Google, qui gère désormais Motorola Mobility, a finalement conclu un accord de confidentialité avec l’accusateur en promettant d’abandonner progressivement l’utilisation de l’image de marque de la Xoom.

Ce qui est sûr pour le moment, c’est qu’il sera presque impossible de revoir une autre tablette sous Motorola baptisée “Xoom”. Une tablette qui n’avait d’ailleurs pas réellement fonctionné après sa sortie, notamment en raison d’un prix trop élevé.

Mais il n’en demeure pas moins probable de voir arriver une Moto X Tablet, à l’instar de ce que nous avait révélé le Wall Street Journal. Une tablette construite dans le même esprit que le Moto X et hautement personnalisable. Pour l’heure, nous ne disposons d’aucun indice sur la période à laquelle elle pourrait être présentée au public. Néanmoins, dans un souci de s’aligner sur l’offre de la concurrence, Motorola pourrait bien proposer un produit qui s’inscrirait dans la droite lignée du Moto X, à savoir une tablette milieu de gamme, personnalisable et assemblée aux Etats-Unis. Du moins pour la version américaine, si version américaine il y a, naturellement…

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Une Moto X Tablet après le Moto X ?
  2. Motorola, le Moto X devrait être dévoilé le 1 août prochain
  3. Motorola travaillerait sur un « X Phone » et une « X Tablet »
  4. Motorola va dévoiler le “Moto X” avec quelques surprises
  5. Guerre des brevets Apple-Motorola : une décision en appel relance la machine