De nos jours, la vitesse de production des produits high-tech est de plus en plus importante et les constructeurs de plus en plus nombreux. Avec ce flux constant de nouveaux appareils, une congestion se fait, notamment au sein de l’innovation.

  • Lire également : Moto 360 (2015) officielle : meilleure autonomie et plusieurs versions

Combien de produits aujourd’hui se ressemblent tant par leurs designs que par leurs caractéristiques techniques ? Proposer un produit réellement innovant est devenu difficile car les constructeurs doivent désormais maintenir un rythme de production régulier les poussant à sortir le nouveau modèle d’une gamme tous les ans.

Toutes les montres actuellement sur le marché se valent au niveau de leurs fiches techniques, aucune ne se démarque véritablement ce qui est un peu normal, étant donné que ce sont les pionnières et posent les premières pierres. La Moto 360 a à ce sujet subi les foudres à cause de sa bande noire, de sa faible autonomie et plus généralement de ses faibles performances mais qu’en est-il de la version 2015 ? si vous possédez la 2014 est-ce utile de la remplacer ?

Autonomie

Sur ce point, Motorola a entendu les critiques et a fait en sorte d’améliorer significativement la capacité de la batterie en passant de 320 mAh à 400 mAh. Bien que l’écart ne paraisse pas important, force est de constater que l’arrivée du Snapdragon 400 participe à la réduction de la consommation générale comparé à la gourmandise de l’OMAP3 du modèle 2014.

Selon les dernières informations, avec ce surplus de batterie, le mode Ambient sera activé par défaut. L’affichage écran sera permanent et même avec cette utilisation de tous les instants, elle durerait plus longtemps que l’ancienne Moto 360. Une fois le mode Ambient désactivé, l’autonomie de la nouvelle Moto 360 se verrait doublée.

L’obsolescence de la montre

Une chose qui a du marquer les possesseurs du modèle 2014 après l’installation de la première mise à jour majeure d’Android Wear, c’est que leur smartwatch ne pourrait supporter de nombreuses prochaines mises à jours de cette importance.

Si les constructeurs se rabattent tous vers le Snapdragon 400 et ses 512 Mo de RAM, c’est bien pour sa disponibilité et ses performances. Par conséquent avec le regain de la demande pour ce modèle, Qualcomm devrait assurer un réel suivi durable concernant son SoC. Le modèle 2014 quant à lui risque de voir ses vieux jours arriver au cours des mois qui viennent. C’est logique, mais il faut le préciser.

Être dans le coup, ça a un coût

Si vous décidez de passer du modèle 2014 au 2015, vous n’aurez pas de problème pour faire la migration. L’application Android Wear se chargera de transférer tout vos paramètres et données dans le nouveau modèle.

Mais la migration n’est pas le critère à prendre le plus en considération non, c’est le prix. Le modèle basique de la nouvelle Moto 360 se situe aux environs de 299 € et aujourd’hui, la première version se trouve à 150 € moins chère voire à des prix encore plus bas.

Si vous possédez déjà une Moto 360, est-ce nécessaire de dépenser à nouveau 300 € ? De notre avis, le plus sage reste toujours d’attendre et de ne pas se précipiter sur l’objet dès sa sortie, les premières versions renfermant souvent des bugs.

La Moto 360 (2015) n’apporte pour l’instant pas de réelles améliorations nécessitant l’abandon de la 2014, sauf si bien évidemment vous souhaitez à tout prix l’avoir tout de suite. Mais de notre conseil, si vous possédez le premier modèle, attendez qu’une mise à jour apporte une nouveauté véritablement incompatible avec la 2014 avant de sauter le pas.

via

>

Comments

comments

No related posts.