Microsoft souhaiterait voir son système d’exploitation mobile équiper les téléphones de HTC tournant sous Android. Les smartphones du Taïwanais deviendraient ainsi des téléphones dual-boot. Mais les deux firmes en seraient encore au stade des discussions. 

HTC-logo

D’après une information de Bloomberg, Microsoft aurait demandé à HTC d’intégrer Windows Phone à ses téléphones Android. On l’apprenait il y a quelques semaines, malgré les rumeurs, le Taïwanais ne compte pas abandonner l’OS de Microsoft. Mais est-il prêt à intégrer Windows Phone à ses téléphones marchant sous Android et représentant la part la plus importante de sa production ? Cela serait une belle occasion pour Microsoft de développer la notoriété de son système d’exploitation.

Terry Myerson, à la tête de l’unité des systèmes d’exploitation de Microsoft, aurait demandé il y a un mois à HTC d’intégrer Windows Phone en option dans ses téléphones tournant sous Android. Cela ferait des appareils de HTC des smartphones dual-boot. Pour l’instant les sources proches du dossier interrogées par Bloomberg ne parlent que de discussions et indiquent qu’aucune décision n’a encore été prise. Mais Terry Myerson s’apprêterait à retourner en Asie pour négocier avec des cadres de HTC. D’après Bloomberg toujours, Microsoft serait en pleine opération séduction des différents fabricants asiatiques pour tenter de trouver de nouveaux supports à son OS mobile.

Microsoft, dont le système d’exploitation bénéficie d’un catalogue d’applications bien plus restreint que son concurrent Google, fait payer des royalties à ses fabricants partenaires pour chaque smartphone vendu. Google, de son côté, ne facture aucun frais de ce genre en échange de la pré-installation de ses différents services tels que Google Search et Maps. Difficile de convaincre dans ces conditions, même si la part de marché de l’OS de Microsoft continue à progresser. Selon des données de Kantar, Windows Phone atteint 9,2 % en Europe au troisième trimestre.

No related posts.