Microsoft n’a pas dit son dernier mot concernant Slack et va lancer un service concurrent en misant sur Office 365.

skype-logo

Microsoft veut rester maître du marché des logiciels et services vendu aux entreprises et doit faire face depuis quelques mois à la popularité de Slack. La startup fondée en 2014 a réussi en très peu de temps à devenir un quasi incontournable de la messagerie d’entreprise. Au point que la firme de Redmond ait réfléchi en début d’année à acquérir Slack pour 8 milliards de dollars. Une somme folle que Satya Nadella et Bill Gates ont préféré économiser, jugeant qu’il était possible de créer un concurrent avec Skype.

Aujourd’hui le site MSPowerUser rapporte que ce projet avance bien et que le service prendra le nom de Skype Teams.

skype-teams-hero

Skype Teams reprendrait les meilleures fonctionnalités de Slack, à savoir la séparation d’un serveur en salons de discussion ou la possibilité de discuter par messagerie privée, mais y ajouterait des nouveautés intéressantes. Il sera par exemple possible de créer des fils de conversation, c’est-à-dire des réponses à un message précis qui s’afficheront juste en dessous de ce dernier, un peu à la manière de Twitter ou des commentaires Disqus.

À en croire les captures d’écran de l’application, l’interface s’éloignerait des codes de design utilisé par Skype, comme son bleu historique, et emprunterait là aussi à Slack, avec notamment la barre de navigation verticale située sur le côté gauche.

skype-teams-2

Skype Teams devrait également intégrer tous les services de Microsoft comme Office 365, OneDrive ou les bots créés avec le Bot Framework de la firme. L’intégration native de ces services déjà utilisés par les entreprises pourrait faire la différence, même si Slack propose justement une impressionnante bibliothèque d’extensions.

Enfin, comme c’est souvent le cas avec Microsoft maintenant, le service devrait avoir le droit à une application mobile officielle sur Android, iOS et Windows Mobile. Aucune information n’a fuité concernant la sortie du service qui est pour le moment testé en interne au sein de Microsoft.