Nous vous parlons régulièrement de Meizu, et pour cause : cette marque chinoise qui monte propose des produits au rapport qualité-prix généralement très intéressant, et à la finition non-dénuée d’atouts. Bien que pour le moment, il soit difficile de mettre la main sur ses produits, il se pourrait que le MX3, présenté au CES 2014, apparaisse chez des revendeurs ou opérateurs en Occident.

c_c_FrAndroid-CES-DSC00197

Un peu avant l’ouverture des portes du CES, Meizu, qui sera également de la partie lors du Mobile World Congress de Barcelone (fin février prochain), donnait un avant-goût de son MX3, un smartphone intéressant d’un point de vue technique comme stratégique. Ce terminal à l’écran LCD de 5,1 pouces pour une définition de 1800 x 1080 pixels, est en effet doté d’un processeur octo-core signé Samsung, l’Exynos 5, et tourne sous une version modifiée d’Android 4.2, Flyme 3.0. Si nous le découvrons “physiquement”, ce MX3 ne date pas d’aujourd’hui : il a été annoncé en septembre 2013 avant d’être mis en vente en Chine dès le mois de novembre de la même année.

c_c_FrAndroid-CES-DSC00201

En s’invitant au CES 2014, Meizu vient montrer son savoir-faire, qui convainc d’ailleurs assez facilement. Outre une mémoire interne pouvant monter jusqu’à 128 Go, on constate que l’appareil présente un très bel écran dont le pourtour a été extrêmement aminci.

c_c_FrAndroid-CES-DSC00198

Son format très arrondi au look rappelant légèrement l’iPhone 3G  d’antan a le mérite de faire oublier ses 9 mm d’épaisseur, puisque ses tranches sont particulièrement fines. Comptez pour compléter le tout sur 2 Go de RAM, mais aussi et malheureusement sur une incompatibilité avec le réseau 4G, ce qui reste dommageable à un appareil destiné, du moins en France, à être vendu sur l’open market.

c_c_FrAndroid-CES-DSC00204

À la conquête de l’Ouest

Le chemin du Meizu MX3, en effet, ne s’arrête pas à la Chine, puisqu’il est déjà disponible en Israël, aux Emirats Arabes Unis ou en Ukraine. Mais trop rares sont encore ces marchés, et la marque chinoise cherche à asseoir sa présence notamment aux États-Unis. Sierra Ma, assistant general manager chez Meizu, nous a ainsi confié que la firme était en pourparlers avec les opérateurs américains et européens.

Et pour la France, “un marché si particulier“, les revendeurs en ligne sont principalement dans sa ligne de mire. On peut espérer, si les tractations du Chinois se concrétisent, voir arriver le MX3 dans le courant du premier semestre 2014, à un prix qui reste toutefois à définir. Sierra Ma nous a assuré en ce sens que Meizu pratiquerait des prix deux à trois fois moins élevés que des Samsung ou Apple.

 

Vidéo de prise en main du Meizu MX3


Chaine Youtube FrAndroid

Comments

comments

No related posts.