Découvert en images, il y a quelques jours, le Meizu MX3 est un smartphone Android, de fabrication chinoise qui tourne sous une version personnalisée de l’OS via la surcouche utilisateur Flyme qui inaugure ici sa version 3.0. Résolument haut de gamme, cet appareil présente l’avantage d’être proposé à un prix plus qu’attractif dans la mesure où il est commercialisé à partir de 308€ pour la version 16 Go et proposé au prix de 494€ pour la version 128 Go.

Le Meizu MX3 vous offre du haut de gamme à partir de 308€

Un smartphone haut de gamme offrant 128 Go de stockage pour moins de 500€ ! Telle est la promesse du Meizu MX3 qui ne lésine d’ailleurs pas sur les caractéristiques techniques et embarque un processeur octa core Samsung Exynos 5 Octa déjà proposé dans certaines versions du Galaxy S4, ici épaulé par 2 Go de Ram, associé à un grand écran 5,1 pouces de résolution Full HD 1920 X 1080 pixels, un capteur photo 13 Megapixels avec Flash LED, le tout contenu dans des dimensions de 139,1 × 72,1 × 9,4 mm et surtout proposé à un prix deux fois inférieur à celui du Galaxy S4.

Le Meizu MX3 propose 128 de stockage pour 494€.

Comme l’a récemment annoncé le constructeur chinois, le Meizu M3 sera proposé au prix de :

  • 308€ pour la version 16 Go
  • 333€ pour la version 32 Go
  • 370€ pour la version 64 Go
  • 494€ pour la version 128 Go

Autrement dit un prix très peu élevé compte tenu des caractéristiques haut de gamme et des promesses faites par ce smartphone. Bien entendu, dans un premier temps sa commercialisation se fera exclusivement en Chine, toutefois, l’éventualité d’un lancement européen n’est pas à écarter. Par ailleurs, il sera toujours possible de l’acquérir sur certains sites de vente en ligne comme eBay.

Via

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Meizu MX3 : quatre versions jusqu’à 128 Go et un prix
  2. Le chinois Gionee se lance dans le haut de gamme avec l’ELIFE E6
  3. Meizu MX3 : des photos du design et des caractéristiques ?
  4. Meizu MX3, une fuite dévoile un aperçu du design
  5. Vers la fin des Optimus chez les LG haut de gamme