ARM vient de mettre à disposition la bêta de mbed OS, son système d’exploitation destiné aux objets connectés. Un OS dévoilé en octobre 2014 par ARM afin de proposer aux constructeurs un écosystème complet et homogène pour une meilleure compatibilité et interopérabilité entre les divers objets. Le constructeur anglais a également mis à jour son site Internet pour dévoiler quelques nouveaux détails sur mbed OS.

mbed OS

mbed OS a été dévoilé par ARM, en octobre 2014. L’idée est de proposer aux constructeurs d’objets connectés (IoT ou l’Internet des objets) une plateforme complète, du client à la partie serveur en passant par les diverses passerelles. Avec un tel système, les différents constructeurs pourront également rendre compatibles et interopérables leurs différents produits, afin de créer un écosystème commun et permettre à l’ensemble des appareils de communiquer entre eux, quelle que soit leur marque.

 

Un léger retard pour la bêta

L’OS vient tout juste d’être disponible en bêta, avec quelques semaines de retard sur le planning initial qui prévoyait une disponibilité pour le mois d’août. Cela pourrait donc légèrement retarder la sortie de mbed OS qui était prévue pour le mois d’octobre. En plus de mbed OS en version bêta, ARM a rendu disponible au public mbed Device Connector (un cloud pour faciliter aux développeurs la connexion de leurs objets à Internet sans infrastructure), mbed Device Server (une passerelle entre l’objet connecté et Internet) et enfin mbed Client qui permet à des appareils qui ne sont pas sous mbed OS de se connecter à l’infrastructure mbed, que ce soit le Server ou le Connector.

mbed-os-v3-release-roadmap

mbed OS se dévoile

Parallèlement à la disponibilité de ces nouvelles versions bêta, ARM a également mis à jour son site Internet dédié à mbed OS afin de dévoiler quelques détails intéressants sur le fonctionnement de l’OS. Le système d’exploitation a été pensé afin de consommer le moins de ressources possible. Ainsi, l’OS n’est pas multitâche, mais plutôt basé sur une architecture orientée évènements. De cette manière, la consommation de mémoire vive et d’énergie est réduite à son minimum. Toutefois, ARM prévoit une version multitâche de mbed OS pour 2016, après avoir optimisé les aspects de sécurité et de gestion de l’énergie face à ce type de fonctionnement. Du point de vue de la sécurité, mbde OS n’est pas en reste avec l’intégration de uVisor fonctionnant de concert avec les Cortex-M ainsi que TLS pour des communications chiffrées.

A lire sur le sujet : Cortex-M7 : ARM promet une meilleure autonomie pour les objets connectés

La connectivité n’a pas été mise de côté puisque l’on recense le support de l’Ethernet, du Wi-Fi, du Bluetooth, 6LoWPAN ou encore de Thread, un nouveau protocole basé sur la norme 802.15.4 existante. La gestion de flotte est également de la partie avec des protocoles de communication compatibles avec Linux ou mbed OS.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Withings, de la créativité pour démocratiser les objets connectés
  2. Fleur Pellerin appelle à la création d’une “cité des objets connectés
  3. Avec Open.Sen.se, prenez le contrôle de vos objets connectés
  4. Et si on taxait les objets connectés ?
  5. Android était initialement prévu pour être un système d’exploitation pou r appareil photo