Après Ubuntu et Windows, un troisième système d’exploitation propose la convergence des smartphones et des PC : MaruOS. Plus exactement, MaruOS prend la forme d’une ROM Android à destination des smartphones, mais elle intègre également une distribution Linux Debian. Il n’est pas question de dual-boot puisque les deux OS pourront fonctionner en même temps, si le smartphone est relié à un écran.

MaruOS

Ces derniers mois, la mode est à la convergence entre les PC et les smartphones. Canonical tente l’expérience avec Ubuntu Touch – sur l’Aquaris M10 de BQ – qui propose une expérience unifiée que l’utilisateur soit sur son smartphone ou sur son PC et Microsoft propose le même genre de fonctionnalités avec Windows 10 et Continuum.

L’idée est d’effacer au maximum les différences d’utilisation entre un PC et un smartphone. L’utilisateur commence donc à utiliser une application sur son smartphone dans les transports, puis branche son smartphone sur un dock en arrivant chez lui et finit alors le travail sur un grand écran. Microsoft et Canonical poussent également les développeurs à proposer des applications unifiées, capables de tourner aussi bien sur smartphone que sur PC avec les mêmes fonctionnalités. MaruOS tente d’emprunter cette voie avec l’utilisation de deux systèmes d’exploitation différents : Android et la distribution Linux Debian.

 

Android et Linux en simultanée

MaruOS est une ROM qui contient Android 5.1 Lollipop et Debian. Une fois installée sur un Nexus 5 (seul téléphone pour le moment compatible avec une bêta fermée), la ROM MaruOS permet d’utiliser Android de la même manière qu’un smartphone traditionnel. Mais une fois que le téléphone est relié à un écran, Debian se lance automatiquement en moins de 5 secondes et s’affiche sur le grand écran, laissant Android tourner sur la dalle du smartphone pour pouvoir utiliser les deux en même temps.

 

Un partage partiel

Android et Linux pourront partager de nombreux éléments en commun, comme la mémoire flash pour le stockage ou encore la connexion cellulaire ou Wi-Fi. Si l’utilisateur débranche le téléphone, la distribution Debian ne s’arrêtera pas afin de permettre à l’utilisateur de sauvegarder son travail une fois qu’il rebranchera son téléphone à un écran HDMI. La solution de MaruOS n’est toutefois pas parfaite au niveau de la convergence, puisqu’il n’existe pas de véritable pont entre Android et Linux pour utiliser, par exemple, les mêmes applications.

Comments

comments

No related posts.