C’est aujourd’hui que la M.O.J.O, console de jeu sous Android de MadCatz sort en France. Ce media-center polyvalent fait à la fois office de hub pour vos contenus stockés en local et de console de jeux compatible avec certaines applications Android.

 mojo

La console, vendue à partir d’aujourd’hui à 249,99 euros comprend un boîtier à connecter à sa télévision et un contrôleur baptisé C.T.R.L.R. C’est d’ailleurs dans la manette livrée avec la console que réside toute la particularité de la console. Celle-ci peut être soit connectée à la console pour lui servir de contrôleur, soit fonctionner indépendamment de la M.O.J.O, avec un smartphone via une connexion Bluetooth. En effet, comme vous pouvez le voir sur la photo, il est possible de placer un smartphone (même une phablette) au dessus de la manette grâce à un système de fixation intégré au contrôleur. Il faudra ensuite appairer les deux terminaux et la manette se transforme alors en contrôleur pour le smartphone.

Voici les possibilités offertes par la manette C.T.R.L.R :

  • Bluetooth Smart : possibilité de se connecter à des appareils Android, Windows Phone, PC et Mac
  • Touches média: fonctionnent comme une télécommande conçue pour régler le volume et lire des vidéos et de la musique
  • Fonction souris: appuyez sur une touche pour transformer le C.T.R.L.R en souris et utilisez le joystick analogique de gauche pour commander le curseur de l’écran.
  • Support de transport : fixez votre téléphone ou votre appareil connecté au C.T.R.L.R et jouez. Conseil : utilisez un smartphone qui ne soit pas trop lourd

mojo-frandroid

Par ailleurs, la manette est également compatible avec les terminaux Windows Phone, les PC et les Mac. Elle ne supporte pas les appareils iOS. Une autre déclinaison de la console devrait néanmoins arriver pour satisfaire les utilisateurs de la Pomme.

Pour les caractéristiques, la M.O.J.O tourne sous la version d’Android 4.2.2 Jelly Bean, qui bénéficiera d’une mise à jour en 2014 apportant quasiment les mêmes fonctionnalités que la Shield à l’image de pouvoir faire du cloud gaming. Pour l’heure, environ 200 jeux sont compatibles avec la console, directement accessibles sur le Play Store. Nous avons toutefois eu la confirmation que le catalogue allait rapidement être étoffé. Le Nvidia TegraZone est également préinstallé sur la M.O.J.O. Il est même possible d’acheter ses jeux sur Amazon ou une autre boutique d’application en important l’APK de l’application sur le disque dur de la console.

La M.O.J.O est propulsée par un processeur Tegra 4 de Nvidia épaulé par 2 Go de RAM et une mémoire de 16 Go extensible jusqu’à 128 Go grâce à un port microSD. Elle arbore également un port USB 3.0 et un autre port USB 2.0. Le HDMI est de la partie. La console peut afficher jusqu’à une définition 4K.

MOJO

Il demeure cependant quelques petits soucis. La manette ne peut toujours pas être vendue séparément. Elle devrait toutefois être commercialisée indépendamment de la console ultérieurement, et au prix de 79,99 euros, nous a-t-on confié chez MadCatz. Autre problème taille, l’alimentation du contrôleur qui ne dispose pas de batterie rechargeable mais bien de piles AAA. Peu pratique pour une console portable dite moderne.

MOJO

Le prix global est également un peu élevé : 249,99 euros pour le boitier et le contrôleur. MadCatz assure toutefois que l’entreprise ne fait quasiment aucune marge sur sa console. Elle est disponible dès aujourd’hui à la vente chez Micromania (actuellement en rupture de stock).

MOJO

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. M.O.J.O. : la console sous Android sortira le 10 décembre prochain
  2. Mad Catz Project M.O.J.O : une console Android à base de Tegra 4
  3. Test de la Nvidia Shield, la première console de jeux de la firme de Santa Cl ara sous Tegra 4
  4. E3 : Prise en main de la console Mad Catz M.O.J.O. sous Android
  5. E3 : Prise en main de la console Mad Catz M.O.J.O. sous Android