Cette semaine était résolument celle de OnePlus, dont le OnePlus 3 était extrêmement attendu. Mais entre la guerre que se livrent les opérateurs et des rachats en pagaille, l’actualité de ces derniers jours s’est révélée plus riche que prévu. Voici ce qu’il faut en retenir.

Le OnePlus 3, star de la semaine

oneplus-3-3

Le OnePlus 3, attendu de pied très ferme par les mobinautes à la recherche d’un smartphone au bon rapport qualité-prix, n’a pas déçu. La jeune firme chinoise a présenté un appareil aux caractéristiques haut de gamme, avec son écran Full HD AMOLED de 5,5 pouces, son Snapdragon 820 et ses 6 Go de RAM, et son bon appareil photo, le tout pour 399 euros. L’occasion d’inaugurer un système de charge rapide maison, Dash Charge, mais aussi de montrer son « recentrage » sur le très haut de gamme, puisque la gamme X restera sans suite.

Nous avons de notre côté essayé la bête sans attendre. Un test qui a échu à Gaël, qui lui a attribué un 8/10, lui reprochant notamment un écran mal calibré. Reste que l’appareil offre un excellent rapport qualité-prix, et que nous le conseillons assurément.

À lire sur FrAndroid : Le OnePlus 3 version « Soft Gold » ne sera pas disponible avant juillet

Android N Developer Preview 4 est là

android N

On savait que Google avait choisi de laisser les internautes voter pour le nom de sa future version d’Android, vote clos depuis quelques jours. Depuis, les responsables de Google se plaisent à rire de l’attente qu’ils leur infligent, quand ils ne sèment pas des indices destinés à les faire tourner en bourrique. Il va en tout cas falloir prendre une décision rapide, puisque cette semaine est sortie la Developer Preview 4 d’Android N, qui pointe vers la sortie prochaine d’une version finale. Les nouveautés en termes d’interface sont d’ailleurs absentes, et ce sont surtout de nouvelles API destinées aux développeurs que l’on y retrouve.

À lire sur FrAndroid : Android N : toutes les nouveautés des versions Developer Preview

Des rachats à la pelle

Siège de LinkedIn

Cette semaine était celle des rachats-surprises. À commencer par celui de LinkedIn, le célébrissime réseau social dédié aux professionnels, et que Microsoft s’est offert pour un montant record. Le géant américain a en effet déboursé plus de 23 milliards d’euros pour le service web et mobile, soit quelques milliards de plus que Facebook à l’époque du rachat de WhatsApp.

Côté rachat, mais cette fois sans qu’un montant ait été évoqué, c’est également Pinterest qui s’est offert le clavier alternatif Fleksy. Une acquisition dont les motivations restent toutefois encore très floues.

Les opérateurs français multiplient les actions pour se démarquer

arton37820

Entre les opérateurs français, l’heure est au divorce. Depuis des mois, ils sont encouragés par l’ARCEP à faire cavalier seul et à développer leur propre réseau au lieu de le mutualiser, et c’est ce qu’ils annonçaient cette semaine tour à tour. À partir de 2017 et jusqu’en 2020, Free Mobile va donc se passer progressivement de l’itinérance sur le réseau d’Orange. Quant à SFR, il devra faire sans la mutualisation de son réseau 4G avec celui de Bouygues dès 2018.

Ce divorce généralisé est appuyé par une guerre des prix des plus féroces. Alors que cette semaine prenait fin l’avantageuse promotion Sosh, SFR a commencé à envoyer des SMS aux détenteurs de son offre promotionnelle datant de l’année dernière, et leur permettant de conserver leur forfait à 3,99 euros pendant une année supplémentaire. Tout cela avant que Bouygues Telecom n’enfonce le clou avec son offre à 3,99 euros lui aussi, et que Free Mobile ne sorte carrément son forfait… gratuit.

Le Play Store est sur le Chromebook

chromebook chrome os

Le Play Store sur les Chromebook, c’était une annonce datant de la Google I/O de mai dernier. Quelques semaines après la keynote de Google, c’est donc effectif, puisque l’un des ingénieurs indique que le Play Store est accessible sur deux modèles de Chromebook, les Flip et Pixel, ce que certains journalistes américains ont pu essayer. Il s’agit toutefois encore d’une bêta (de Chrome OS 53), et il faudra attendre un peu avant de voir cette version se généraliser sur les terminaux tournant sous Chrome OS.

Lenovo clarifie ses objectifs pour la France

Lenovo Phab2 Pro

Lenovo présentait il y a une dizaine de jours ses nouveautés, lors d’une conférence organisée à San Francisco. La filiale française de la marque a précisé ses intentions, puisqu’elle annonce la sortie, d’ici la rentrée prochaine, de sa phablette Tango, le Phab2 Pro, au prix de 499 euros. Un modèle intéressant, mais beaucoup moins grand public que le Moto Z, disponible lui aussi, avec ses modules, d’ici le mois de septembre. Nous avons d’ailleurs pu prendre en main le smartphone avec ses Moto Mods.