L’approche de l’été se fait sentir, et c’est une semaine pendant laquelle se sont précipitées les annonces de produits qui se termine. Entre les nouveautés du Computex et les présentations individuelles, on a vu du nouveau chez Asus, Samsung ou encore Xiaomi, mais pas seulement. Retour sur les principales actualités qui ont marqué cette semaine du 30 mai.

 

Le plein de nouveaux Zenfone

zenfone 3 deluxe 3

Le Computex, édition 2016, est loin d’avoir été le salon le plus chargé en annonces de ce premier semestre. Reste que l’une des marques taïwanaises les plus en vue du moment, Asus, en a profité pour y présenter ses trois nouveaux Zenfone 3, qui prennent la suite d’un Zenfone très bien vendu l’année dernière.

Outre un Zenfone 3 Ultra, phablette de 6,8 pouces qui ne sera probablement jamais commercialisée dans nos contrées, la marque a présenté deux Zenfone intéressants. Le premier, le Zenfone 3 en titre, marque une réelle montée en gamme par rapport au Zenfone 2, notamment grâce à un design métallique et un capteur d’empreintes dorsal, mais se contente d’une fiche technique de milieu de gamme. Beaucoup plus intéressant, le Zenfone 3 Deluxe combine un Snapdragon 820, 6 Go de RAM, un appareil photo prometteur avec une stabilisation sur quatre axes… Tout cela devrait être commercialisé en France à la rentrée prochaine.


À lire : Notre prise en main du Zenfone 3 et du Zenfone 3 Deluxe


Chaine Youtube FrAndroid

La liste rouge d’aujourd’hui s’appelle Bloctel

telephone

On l’attendait, et il est désormais actif. Le service public dédié au blocage du spam téléphonique, Bloctel, est opérationnel. Pour en profiter, il vous faut vous y inscrire (l’inscription est valable trois ans) afin d’indiquer que vous ne souhaitez plus être la cible de démarchages téléphoniques. Attention, cela ne fonctionnera pas pour du démarchage réalisé par des entreprises auprès desquelles vous vous êtes inscrit auparavant. Logique, somme toute.

Le plein de nouveaux smartphones

Wiko Sunny

Cette semaine, hors Asus, était très riche en annonces de smartphones, toutes marques confondues. Côté entrée de gamme, Wiko a tenu la palme avec une vague de Jerry, Sunny et Lenny 3 facturés à partir de 60 euros, tandis que ZTE officialisait un Blade A452 coûtant quant à lui 99 euros, mais affichant une fiche technique un peu plus solide.

Un peu plus perfectionné, et déjà aperçu lors d’un faux départ de la marque, le Sony Xperia E5 a lui aussi profité des premiers jours de juin pour faire ses débuts. À 199 euros, l’appareil s’oriente un peu plus vers le milieu de gamme, avec sa puce MT6735 de MediaTek, 1,5 Go de RAM et un écran de 5 pouces HD. À peine plus haut de gamme, c’est la phablette de LG avec un stylet, le Stylus 2 Plus, qui s’apprête à faire son entrée sur le marché européen.

zuk-z2-color-options

On termine ce tour d’horizon de nouveaux smartphones avec le Zuk Z2, issu de la marque dérivée de Lenovo. Un smartphone haut de gamme, avec son Snapdragon 820 et ses 4 Go de RAM, et pas trop grand, puisque son écran Full HD mesure 5 pouces. Un terminal prometteur qui s’offre même le luxe d’évoquer sa mise à jour vers Android N.

Le OnePlus 3, encore lui

oneplus-3

Cette fois, plus question de revenir sur la fiche technique du OnePlus 3, dont on sait pratiquement tout. En revanche, il se confirme bien que l’appareil sera décliné en plusieurs versions : l’une avec 4 Go de RAM, l’autre avec 6 Go, tandis que certaines rumeurs veulent que le smartphone soit également proposé en deux versions supplémentaires.


À lire : Tout ce que l’on sait du OnePlus 3

Ce qui est sûr toutefois, c’est que OnePlus présentera son appareil le 14 juin prochain, en réalité virtuelle, et que le smartphone sera vendu sans invitation.

Des bracelets connectés pour l’été

xiaomi-mi-band-2

Il faut croire que l’imminence de l’été motive sérieusement les constructeurs, puisque ce sont deux bracelets connectés très attendus qui ont été dévoilés cette semaine. Le premier des deux n’est autre que le Mi Band 2 de Xiaomi, un produit qui avait été retardé, et qui succède à deux Mi Band sans écran. Le bracelet, et c’est pour cela qu’il est intéressant, embarque un écran OLED permettant de consulter sans avoir besoin de sortir son smartphone les principales données qu’il récolte. Son petit prix, d’une quarantaine d’euros chez les importateurs habituels, est également un atout majeur.

Samsung-Gear-Fit-2-3

Beaucoup plus cher, mais aussi nettement plus perfectionné, le Gear Fit 2 de Samsung, sous Tizen, a également fait ses premiers pas. Le bracelet est quant à lui doté d’un écran Super AMOLED incurvé, d’un GPS qui permet de l’utiliser en solo, et d’une batterie de capteurs. Prix de la bête : 199 euros tout de même.

Le retour de la guerre des prix, avec Sosh

sosh

On croyait la guerre des prix plus ou moins enterrée chez les opérateurs – ce sont tout de même eux qui le disaient, il y a quelques semaines encore – mais voici que Sosh repart au front. L’opérateur en ligne d’Orange, après une campagne organisée en avril dernier, relance une promotion permettant d’économiser 10 euros par mois, pendant un an, sur ses principaux forfaits avec data.