LG Electronics a réagi de manière officielle, via un communiqué, concernant la coque du LG G5, et a, du coup, donné des précisions sur les matériaux utilisés pour la concevoir.

c_LG G5-DSC09582

Hier, on observait le YouTubeur américain JerryRigEverything s’amuser à éplucher une partie de la coque du LG G5 à coups de cutter. Et s’apercevoir qu’une sorte de couche de peinture recouvre la coque en aluminium du terminal. Il n’en fallait pas moins pour que le doute s’installe sur les composants utilisés par LG, et malgré de premières explications, la firme a été obligée de s’épancher un peu plus sur le sujet.

« Contrairement aux rapports erronés parus en ligne, expliquant que le corps du G5 est composé de plastique, LG souhaite affirmer sans équivoque que le boîtier unibody du mobile est composé d’un alliage d’aluminium spécial, le LM201 (brevet de février 2016) », explique la firme coréenne dans un communiqué posté sur son site.

Visiblement vexé par les informations de la veille, LG se targue d’avoir « développé le LM201 en partenariat avec l’Institut coréen de technologie industrielle pour une utilisation dans le haut de gamme, les voitures de sport, les avions et les produits électroniques grand public où la durabilité, la rigidité et la légèreté sont nécessaires ». Quant à ce que certains décrivent comme une couche de plastique, LG se justifie en disant qu’il s’agit « d’un revêtement d’apprêt qui fournit une isolation supplémentaire et améliore le profil de surface pour le processus « de microdizing », où le pigment contenant des particules métalliques minuscules est appliqué directement sur ​​la couche de fond pour fournir une finition lisse et durable ».

Voilà une technique à renouveler pour obtenir des informations plus précises sur un téléphone.