Le Parlement européen a approuvé hier une directive dont le but est de mettre en place un chargeur universel pour tous les terminaux mobiles. Le but : rendre la vie du consommateur plus simple et réduire le nombre de tonnes de déchets électriques émis chaque année.

5 to 1-USB-Charger-rainbow-USB

Très concrètement, ce projet de loi vise à contraindre les constructeurs de téléphones portables à utiliser un chargeur standard pour tous les terminaux mobiles. Qu’on ne se réjouisse pas trop vite, la mise en application de cette loi – qui doit d’ailleurs encore être approuvée par le Conseil européen – ne devrait pas intervenir avant au moins trois ans. Les États disposent en effet de deux ans pour transposer la future directive en droit national et les fabricants bénéficieront alors d’un an supplémentaire pour s’adapter à ces nouvelles règles.

Par ailleurs aucune spécification technique concernant ce chargeur universel n’a encore été définie. Bruxelles invite d’ailleurs les constructeurs de terminaux mobilles à se concerter et à apporter leurs idées sur le sujet. Le but pour l’Europe est avant tout de simplifier la vie des consommateurs européens et de réduire le nombre de tonnes de déchets électriques émis annuellement. Le rapporteur du projet, Barbara Weiler, indique qu’ils représentent actuellement 51 000 tonnes chaque année.

Ce projet de loi, qui légifère plus généralement sur tout le marché des équipements hertziens (téléphones portables, modems mais aussi boîtiers d’ouverture de portière pour les voitures), n’est pas une nouveauté. L’Europe parle d’un chargeur universel depuis 2011, sans succès. Si le problème se pose moins pour les téléphones tournant sous Android, qui bénéficient tous d’un port micro-USB, Bruxelles devra réussir à contraindre Apple à passer sur ce nouveau standard. Alors, les prochains iPhones seront-ils dotés d’un port micro USB 3.0 ?

Comments

comments

No related posts.