Wiko a assaisonné ces dernières semaines d’annonces nombreuses, mais surtout dans le très entrée de gamme, avec des terminaux parfois à moins de 100 euros. Aujourd’hui, la marque sino-française lance la commercialisation de deux terminaux officialisés lors du Mobile World Congress, et qui ont la particularité d’embarquer un capteur d’empreintes digitales : sont donc disponibles les Ufeel et Ufeel Lite, respectivement à 199,99 euros et 169,99 euros.

wiko-ufeel-2

Ce n’est pas une nouveauté, Wiko n’est pas une marque qui mise sur une gamme de produits serrée. Au contraire, la marque spécialiste de l’entrée de gamme joue la segmentation à l’extrême dans un catalogue qui démarre à 60 euros et fini a près de 300 euros. Au beau milieu de ce catalogue, on trouve deux Ufeel, l’un standard et l’autre Lite, positionnés à moins de 200 euros.


À lire : Notre prise en main des Wiko Ufeel et Ufeel Lite

wiko-ufeel-3

Ces deux smartphones, présentés il y a près de quatre mois, sont aujourd’hui disponibles. Leurs caractéristiques internes n’ont pas évolué, puisque Wiko en montrait au MWC des modèles déjà fonctionnels. Ils s’appuient sur un écran HD de 5 pouces inclus à un châssis en métal, avec une coque d’aspect granuleux pour le Ufeel et lisse pour le Ufeel Lite.

Tous deux sont animés par une puce MediaTek MT6735 couplée à 3 Go de RAM (2 Go pour le Lite), et embarquent 16 Go de stockage, avec un port microSD. Ils sont également compatibles avec la 4G de catégorie 4. C’est au niveau de leur appareil photo que les deux smartphones diffèrent, puisque le Ufeel embarque un capteur Sony IMX258 de 13 mégapixels au dos quand le Ufeel Lite se contente de 8 mégapixels.

Des capteurs d’empreintes en façade

Alors que l’on s’attendait plutôt à un Ufeel Lite faisant l’impasse sur cette option, les deux smartphones sont dotés d’un capteur d’empreintes en façade, situé sous leur écran. De forme oblongue, comme chez un HTC 10 ou un OnePlus 2, il permet évidemment de déverrouiller les deux téléphones, mais aussi de lancer des applications (jusqu’à 5 différentes, cinq empreintes pouvant être paramétrées), de verrouiller l’accès à certaines d’entre elles, le tout avec une bonne efficacité.

Ce capteur d’empreintes permet également, par un système de pressions plus ou moins fortes et plus ou moins longues, de remplacer au besoin les boutons tactiles Home, Retour et Multitâche. On apprécie l’effort, d’autant que Wiko assure avoir développé en interne certaines de ces options.

wiko-ufeel-5

Un prix contenu

C’est le point fort de ces Ufeel, qui sont d’ailleurs partis pour bénéficier d’une bonne visibilité grâce à une campagne de publicité qui va démarrer dans les prochains jours. Le Ufeel standard coûte en effet 199,99 euros, ce qui le place face à un Honor 5C, par exemple, qui le dépasse en termes d’écran (Full HD) et certainement de performances, mais fait l’impasse sur le lecteur d’empreintes.

Quant au Ufeel Lite, il se situe face à un Lenovo K5, pour ne citer que lui, à la conception plastique. Bref, Wiko montre ici qu’il est capable de réduire les coûts pour proposer un design et des éléments matériels intéressants : reste à prouver que l’expérience au quotidien sera à la hauteur.


Chaine Youtube FrAndroid

Comments

comments

No related posts.