D’après une étude menée par Flurry, les utilisateurs Android ont moins tendance à payer pour leurs applications que les mobinautes équipés de terminaux Apple. Toujours selon ce rapport, la proportion des applications gratuites s’est accrue de 10 % depuis 2011. 

meilleures-applications-android

 

Les mobinautes ayant opté pour l’OS de Google sont moins dépensiers pour leurs applications que les propriétaires de terminaux Apple. C’est ce que révèle une étude de Flurry sur les habitudes des utilisateurs de smartphones.  En effet, les propriétaires de terminaux Apple dépenseraient en moyenne 3 à 8 fois plus que ceux d’appareils fonctionnant sous Android. En moyenne, un individu dépensera 0,06 centime par application sur un modèle Android contre 0,19 centime sur iPhone et 0,50 centime sur iPad.

On y apprend également que la proportion d’applications gratuites a connu une hausse cette année. En 2013, elles seraient 90 % à être accessibles gratuitement contre 80 % en 2011. Cela met donc une pression sur les développeurs et les éditeurs d’applications qui doivent de plus en plus répondre à une demande d’applications gratuites. L’objectif est donc de trouver un modèle économique viable sur le long terme en intégrant de la publicité, soit avec des bannières soit grâce aux achats in-app.

Les utilisateurs d’Android et d’iOS ont des caractéristiques différentes

D’après un sondage mené par Pew Internet & American Life Project, les clients d’Apple serait plus aisés et plus diplômés. Les résultats de cette étude n’ont en réalité rien de très surprenant puisque les clients visés par Apple et par les modèles Android ne sont pas les mêmes. Les terminaux marchant sous Android sont assez nombreux et offrent des prix plus abordables que les appareils Apple haut de gamme, surtout que les terminaux Android démarrent désormais dès 70 euros.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Le Google Play lance sa sélection d’applications Android pour tablettes
  2. Les applications « Cuisine » Android pour vos fêtes de fin d’année !
  3. Google est le premier éditeur d’applications sur iPhone et iPad
  4. Le nombre d’utilisateurs de tablettes tactiles explose
  5. Play Store, les développeurs peuvent « enfin » répondre aux commentaires d es utilisateurs sur leur application