Apple et Google auraient fait la paix grâce notamment à plusieurs réunions organisées par les conseils d’administration des deux groupes, selon Eric Schmidt.

Apple use Google

Les relations entre deux des plus grosses capitalisations boursières au monde se seraient améliorées ces dernières années. Il s’agit de Google et Apple, qui auraient mis fin à l’hostilité qui régnait depuis des années entre les deux entités. Le président du conseil d’administration de Google, Eric Schmidt, a assuré que les deux entreprises avaient réussi à s’entendre, grâce à plusieurs réunions organisées par leurs directions respectives. Il n’a cependant pas donné d’indice sur la teneur de ces réunions, néanmoins il a assuré qu’il s’agissait globalement “de discussions régulières d’affaires, portant sur plusieurs sujets différents”… Merci Eric !

Rappelons qu’Eric Schmidt a déjà siégé au conseil d’administration d’Apple, mais n’a pas spécialement contribué à l’apaisement de l’inimitié entre les deux organisations. En effet, leurs relations se sont détériorées à partir du moment où elles ont compris qu’elles étaient rivales.

Mais ne soyons pas dupes, Google, qui détient 75 % du marché mondial des smartphones selon Gartner, grâce notamment à son système d’exploitation Android, a acquis il y a près de deux ans la division mobile de Motorola. Il devient ainsi un concurrent frontal d’Apple, qui ne commercialise que l’iPhone sur le segment des smartphones.

On a donc du mal à croire que les relations entre les deux mastodontes de la Silicon Valley iraient en s’améliorant, surtout qu’en Bourse, elles jouent presque au coude à coude. Quoi qu’il en soit entre Apple et Google, la situation est loin d’être la même entre Apple et Samsung, premier vendeur de terminaux Android, en pleine guerre des brevets depuis quelques mois.

Reuters

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Eric Schmidt dément la rumeur sur la fusion de Chrome OS et Android
  2. Google “tire à blanc” dans la guerre des brevets
  3. Google se rapproche d’Apple en bourse
  4. Bourse : Google est plus gros qu’Apple
  5. Apple restera client de Samsung… au moins cette année