Deloitte vient de publier une étude sur les usages mobiles en France pour l’année 2015. Au sein de celle-ci, on trouve des informations intéressantes sur la relation entre les Français et les opérateurs, que ce soit au niveau des forfaits, mais également des réseaux 4G. On apprend ainsi qu’en 2014, 48% des personnes interrogées disposaient d’un contrat avec téléphone contre 81% en 2013 et 75% en 2014. Pour la 4G, les Français utilisent davantage le Wi-Fi que la 4G, pourtant souvent plus rapide que la connexion au domicile.

Capture d’écran 2015-11-24 à 12.21.25

L’étude de Deloitte a choisi un panel de 2 000 répondants français âgés de 18 à 75 ans pour une enquête qui s’est déroulée entre les mois de mai et juin 2015. Elle permet d’en savoir plus sur les usages mobiles des Français en 2015, et notamment leur relation avec leur opérateur, leur smartphone et la 4G.

 

L’abonnement mensuel toujours présent, mais sans le téléphone

Selon l’enquête, 87% des détenteurs d’un téléphone portable disposent d’un abonnement mensuel, sans véritable évolution par rapport aux autres années. En revanche, les contrats avec téléphones ont fondu, passant de 81% en 2013 à 75% en 2014 et 48% en 2015. C’est bien entendu les contrats dits « SIM only » qui ont pris la relève avec respectivement 8%, 14% et enfin 39% du total en 2015. Les packs prépayés n’ont quant à eux plus beaucoup la côte passant de 7% du total en 2013 à 4% en 2015. Enfin, on apprend que les contrats « SIM only » sont davantage prisés des jeunes avec 57% des 25 – 34 ans contre 21% pour les plus de 65 ans.

smartphone usage francais operateur 2015

 

La valse des opérateurs, mais le prix avant tout

Les consommateurs sont moins fidèles à leur opérateur avec 46% des détenteurs de téléphones qui ont déjà changé d’opérateur depuis 2012. Les jeunes sont de plus en plus enclins à changer d’opérateur face aux plus vieilles générations. Toutefois, 30% des détenteurs d’un téléphone n’ont jamais changé d’opérateur. Enfin, lorsqu’il est question de choisir un opérateur mobile, le coût de l’abonnement est le premier critère, suivi par l’engagement d’un autre abonnement (Internet ou TV) chez ce même opérateur. En troisième position vient la qualité du service client. Finalement, la qualité du réseau 4G ne vient qu’en 9ème position et on comprend alors mieux la guerre des prix que se livrent les opérateurs, ralentissant parfois les investissements en terme de 4G.

smartphone usage francais operateur 2015 2

 

La 4G, un bond en avant

La 4G a permis de révolutionner certains usages sur Internet depuis un smartphone. On apprend alors que 65% des détenteurs d’un smartphone 4G déclarent que la vitesse d’un réseau 4G est supérieure à celle d’un réseau 3G/2G contre 55% en 2014. Ainsi, 65% des détenteurs d’un smartphone 4G en déplacement utilisent principalement le réseau mobile pour se connecter à Internet, sans chercher un réseau Wi-Fi. À l’inverse, 42% des détenteurs d’un smartphone 3G cherchent à tout prix un réseau Wi-Fi en déplacement.

smartphone usage francais operateur 2015 3

 

Le Wi-Fi avant tout

À la maison, le Wi-Fi reste encore largement utilisé face aux réseaux cellulaires. En effet, 59% des Français qui disposent d’un smartphone utilisent le réseau Wi-Fi pour se connecter à Internet. Cette pratique est même en hausse puisque l’an dernier, cette frange de la population représentait 48%. Pourtant, il arrive souvent que la connexion 4G de son smartphone soit plus performante que la connexion Wi-Fi de la maison, soit à cause d’un débit inférieur en ADSL ou câble, soit à cause d’un routeur Wi-Fi peu puissant. Mais il ne faut pas oublier les quotas souvent faibles accordés par les opérateurs, de quelques Go par mois. On assiste toutefois ces derniers temps à des quotas de plus en plus élevés qui peuvent atteindre 20 Go chez Virgin Mobile, 40 Go chez SFR voire même 50 Go chez Free Mobile. Orange propose de son côté une option 2 Go par mois à 1 euro seulement en promotion.

smartphone usage francais operateur 2015 4

Comments

comments

No related posts.