Date de dernière mise à jour : le 22 novembre 2013 à 18 h 36 min

Les smartphones et tablettes actuels sont chacun équipés d’un système d’exploitation. Apple propose ses iPhones et les autres tournent sous Android, Windows Phone ou d’autres OS qui commencent à faire du bruit sur la Toile. Mais il est fini le temps où chaque constructeur proposait son système propriétaire, les temps ont changé.

Pourtant, devant l’essor d’Android, son succès auprès des consommateurs en font également un symbole victime de nombreuses critiques dont la majorité sont infondées ou avec un manque d’honnêteté. Parmi ces mythes ou mensonges, nous allons tâcher d’en identifier une petite poignée.

Les mythes sur Android : non, Bugdroid n’est pas un Sackboy !

Voilà 5 choses que vous ne devez pas croire sur Android

Très rapidement, nous allons citer 5 points importants qui servent à certains acteurs pour critiquer le système de la firme de Moutain View, mais qui n’ont rien de véridique dans le fond.

Mythe n°1 : Android est trop complexe

À l’instar de Linux qui était blâmé pour être plus compliqué à utiliser que Windows, certaines mauvaises langues en remettent une couche en qualifiant Android de difficile à utiliser. Pourtant, vous serez sûrement dans la majorité à constater que les parents ou les personnes âgées, finissent bien par passer sur Android et après un temps d’adaptation, sont capables de passer des appels, envoyer des messages et même prendre des photos ou écouter de la musique.


À juste titre, l’OS a été conçu de manière à être intuitif, rapidement paramétrable (une simple connexion avec un compte Google suffit) et utilisable sans grandes contraintes. Évidemment, ceux qui voudraient bidouiller leur dispositif devraient passer par des manipulations plus ou moins accessibles. Mais lors d’une utilisation standard, tout est pratiquement faisable sans peine, et les applications du Play Store permettent de personnaliser au mieux son précieux.

Mythe n°2 : Android nécessite un tueur d’applications

Voici un gros vilain mensonge. Il y a eu une époque où beaucoup ne voyaient que par les tueurs de tâches, pourtant, ces applications (qui faisaient sensiblement la même chose) ont très vitre montré que leurs effets pouvaient être néfastes sur les performances des terminaux.

Il vaut mieux utiliser un soft comme BatteryDoctor pour économiser de la batterie et tout ira bien.

Mythe n°3 : Android est vulnérable aux virus et malwares

On raconte qu’Android serait dangereux et que différentes menaces pourraient infecter votre matériel. Néanmoins, il ne faut pas oublier que l’OS est basé sur Linux et que les malwares sont des programmes malveillants que l’on peut retrouver sur n’importe quel système.


En revanche, la politique de Google concernant sa boutique en ligne, ou l’installation d’applications Android non vérifiées représente un risque pour votre téléphone ou votre tablette. Et si jamais vous avez peur, n’hésitez pas à consulter notre sélection d’antivirus, mais ces derniers sont loin d’être aussi efficaces que sur PC.

Mythe n°4 : Android est le même sur tous les smartphones et tablettes

Un autre point assez étonnant à entendre alors qu’il existe bon nombre de méthodes pour personnaliser l’interface d’Android, les icônes, mais aussi des ROMs custom telles que CyanogenMod. Mais si nous parlons de l’OS tel qu’il est à l’achat, les constructeurs Samsung, LG ou Sony se sont efforcés de développer une surcouche pour proposer à leur manière, une interface pratique et bourrée de fonctionnalités.


Au final, une interface Android est de base sensiblement identique d’un appareil à l’autre, mais les apports des fabricants et les possibilités de personnalisation en font un système qui peut devenir très personnel et à votre image.

Mythe n°5 : Android est moins stable que les autres systèmes mobiles

Il y a ceux qui utilisent très peu leur appareil mobile et diront qu’ils n’ont jamais rencontré de problèmes, et ceux qui téléchargent et utilisent beaucoup d’applications et auront déjà eu droit à des freezes, des plantages ou même des redémarrages. Mais ce genre d’incident ne vient pas forcément de l’OS, mais des applications qui tournent. Et, que ce soit un androphone, un iPhone, un téléphone sous Windows Phone, aucun n’est à l’abri de problèmes.

Et l’actualité, les faits divers en sont de très bons exemples, rien n’est parfait, et tout fabricant qui prétendrait l’être serait bien présomptueux. N’oublions donc pas qu’un grand nombre d’utilisateurs ou contributeurs entraîne de plus grands risques de problèmes plus ou moins graves sur nos dispositifs, mais jamais rien de très gênant dans l’ensemble.


Nous pourrions sans doute citer d’autres exemples de remarques énoncées envers le système de Google, mais nous préférons plutôt vous donner la parole. À vous de nous dire le genre de mensonges que l’on a pu vous sortir sur Android.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Android Asset Studio : le site indispensable pour les développeurs Android
  2. Android SDK Search : une extension Chrome pour chercher dans la documentation d’Android
  3. Android vs iOS : 10 raisons de choisir un smartphone Android plutôt qu’un iPhone [DOSSIER]
  4. Samsung, les appareils éligibles à Android 4.2.2 et Android 5.0 ?
  5. Verrouillez votre mobile à distance avec Android Device Manager