Difficile de passer à côté du Galaxy S5 de Samsung, à cinq jours de l’Unpacked Event de Samsung. Le Coréen prépare son flagship pour l’année 2014, dont quelques caractéristiques commencent à se préciser.

Samsung Galaxy S5

Les rumeurs, photos volées et bruits de couloir se multiplient au sujet du Galaxy S5 de Samsung. Tandis que l’on attend un smartphone au moins doté d’un écran Full HD, une dalle 2K semble se confirmer peu à peu. Le terminal, selon une capture d’écran publiée par un site néerlandais (ci-dessous), serait bel et bien équipé d’un écran de 2560 x 1440 pixels. Le screenshot, fourni par un lecteur du site, évoque en effet un écran de 5,2 pouces QHD, soit de 0,2 pouce plus grand que le Galaxy S4 sorti en 2013, mais n’apporte aucune précision supplémentaire.

Galaxy S5

Ce n’est pas tout concernant le GS5, dont le bouton Home sera paré d’un lecteur d’empreintes digitales dévolu au lancement de diverses applications au choix de l’utilisateur. Selon les informations de ZDNet Corée, l’appareil disposera d’une caractéristique qui lui faisait défaut jusqu’alors : la résistance à l’eau et à la poussière. Il n’est pas encore fait mention d’une norme précise mais, dans la mesure où Sony nous a habitués, avec ses Xperia Z Ultra, Z1 et Z1 Compact, à des certifications IP58, on peut gager que Samsung s’engouffrera dans cette même voie. Cela signifierait au passage que Samsung abandonne sa série Galaxy Active, laquelle est justement caractérisée par son étanchéité et sa résistance. Toutefois, pour les égaler, le Galaxy S5 devrait être capable de supporter des chocs, tandis qu’aucun indice ne tend à indiquer une structure renforcée chez cet appareil.

Le nouveau smartphone de Samsung, présenté le même jour que le nouvel appareil de Sony, le « Sirius » lui aussi leaké depuis quelques semaines, pourrait emprunter à son concurrent l’étanchéité des Xperia, tout comme il rappelle l’iPhone 5S pour son bouton Home/lecteur d’empreintes digitales. Ce condensé de technologie devrait miser sur un format à peine agrandi grâce à l’usage d’un écran borderless et être animé par un processeur Snapdragon 800. On peut miser sur des caractéristiques au moins similaires à celles du Galaxy Note 3, c’est-à-dire sur 3 Go de RAM et sur un capteur photo dorsal de 16 à 20 mégapixels. Il se pourrait d’ailleurs que Samsung mise sur deux versions de son terminal, l’une sous Exynos, l’autre équipée en Qualcomm, mais toutes deux s’appuyant sur la dernière version d’Android, soit KitKat 4.4.2 avec Touch Wiz.

Comments

comments

No related posts.