L’une des surprises du Mobile World Congress, et peut-être l’une des plus décalées de la grand messe catalane, c’était la présentation de non pas un, mais trois terminaux Nokia sous un Android certes modifié, mais sous Android tout de même. Lequel, en l’absence de certification Google, est assorti d’un portail d’applications qui peut désormais être installé sur d’autres androphones sous forme d’APK.

Nokia Store

L’Ovi Store n’est plus bien loin chez Nokia, dont les terminaux X, X+ et XL ne disposent pas de la certification Google. À la place, ses propres services ou ceux de Microsoft : Nokia Maps (Here Maps), Skype plutôt que Hangouts, email plutôt que Gmail… et un portail de téléchargement dont on ignore encore le nombre d’applications disponibles. Il n’empêche que l’idée est intéressante, puisque les apps en question sont pour certaines des portages depuis Android, et pour d’autres, des titres Nokia. Ceux qui souhaitent en profiter peuvent, grâce au travail d’un développeur de la team XDA, installer l’APK du portail Nokia sans besoin de modifier les propriétés des applications.

Si la nouvelle est intéressante, elle est encore limitée. Car si le store est utile, c’est surtout pour la présence d’applications Nokia telles que Maps, un système de géolocalisation et de navigation GPS particulièrement performant réservé aux Windows Phone, mais aussi à ces fameux Nokia X. Notez que Here Maps ne fait pas partie des attributions de Nokia en cours de session au géant américain. Or l’installation du Nokia Store sur les androphones n’autorise pas encore celle des applications Nokia, la faute à des questions de permissions et d’API, mais l’équipe XDA a bon espoir que cela soit résolu par la suite. Opssemnik, à qui l’on doit le portage, indique que celui de Here Maps est « en cours« . Un système d’interactions potentiellement intéressant pour les utilisateurs d’Android, tandis que ceux de Nokia X pourront vraisemblablement apporter quelques modifications accessibles aux propriétaires d’androphones classiques, et notamment y installer au moins certains launchers alternatifs.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Nokia dévoile les Nokia X, X+ et XL, sous Android (AOSP) avec les services No kia et Microsoft
  2. Nokia Normandy, le retour : l’interface Android de Nokia se montre en images
  3. En Chine, être développeur peut être moins rentable que vendre des petits p ains
  4. Nokia X, nouveau nom du projet Normandy de Nokia ?
  5. Le Nokia X montre son museau tacheté de « tuiles » à la Windows Phone