Le Nextbit Robin, c’est un OVNI. Ce smartphone n’est pas le plus puissant du marché, il adopte néanmoins un look unique et propose des fonctionnalités cloud que l’on ne connaît nulle part ailleurs. Disponible dès aujourd’hui à 299 dollars sur Amazon US, doit-on l’importer en France ?

DSC_7173-1000x718

Il n’est pas disponible pour le moment en France, mais vous êtes nombreux à ne pas être gênés d’importer des produits. Voici le Nextbit Robin.

Robin

Nextbit Robin

Le Robin possède un design atypique, il est composé entièrement de polycarbonate (du plastique, quoi) avec une forme parfaitement rectangulaire et lisse. Enfin, le Robin adopte des couleurs aux antipodes de beaucoup de smartphones aux couleurs flashy, qui ont l’avantage d’être moins ennuyeuses, à mon avis. Reste les caractéristiques.

Un écran de 5,2 pouces en définition 1080p (Full HD), du Qualcomm Snapdragon 808 épaulé par 3 Go de RAM, un capteur photo de 13 mégapixels à l’arrière, de l’USB Type-C comme connecteur et une batterie de 2680 mAh.

L’ensemble de ces caractéristiques a été mûrement réfléchi. Par exemple, l’architecture choisie est un Snapdragon 808. Elle a été préférée aux architectures MediaTek dont les sources des pilotes sont très difficilement accessibles, ce qui peut empêcher toute intégration profonde et empêcher l’implémentation et le déploiement de mises à jour, mais aussi au Snapdragon 810, dont la chauffe est un problème remarqué, ce qui permet à l’équipe Nextbit de plus librement pousser le SoC dans ses retranchements grâce à la maturité de la plateforme et de ses pilotes. Autre exemple, le capteur photo à l’arrière est un Samsung ISOCELL, un capteur que l’on retrouve sur le Doogee F3, et l’Oppo R7. Avec une ouverture de l’objectif f/2,2, et la possibilité de capturer des vidéos en 4K. Enfin, point de Snapdragon 820 : trop onéreux, Nextbit estime ne pas avoir besoin de tant de performances.

À lire sur FrAndroid : Nextbit Robin, un des projets Android les plus ambitieux

Bien sûr, il ne faut pas s’attendre aux performances d’un Galaxy S7 ou d’un G5, néanmoins pour 300 euros, le résultat semble décent. La bonne nouvelle est la compatibilité avec nos réseaux 4G LTE en Europe, il supporte en effet plusieurs bandes de fréquences : 1/2/3/4/5/7/8/12/17/20/28.

Opérateurs Fréquences Bandes Mode LTE Dates de lancement
Bouygues 800 B20 FDD Juillet 2013
Bouygues 1800 B3 FDD Octobre 2013
Bouygues 2600 B7 FDD Mai 2013
Free 1800 B3 FDD Depuis 2015
Free 2600 B7 FDD Décembre 2013
Orange 800 B20 FDD Juillet 2013
Orange 2600 B7 FDD Novembre 2012
SFR 800 B20 FDD Juillet 2013
SFR 2600 B7 FDD Novembre 2012
Tous 700 B28 FDD Entre 2016 et 2019

Enfin, comme les deux dossiers publiés sur ce smartphone l’expliquent, le Robin permet de stocker des apps dans le cloud. Vous pouvez ainsi économiser de l’espace de stockage, tout en ayant de nombreuses apps et jeux à portée de doigts. Outre cette fonctionnalité logicielle, il reste un smartphone Android sous Marshmallow classique.

Les tests réalisés par nos confrères américains sont plutôt positifs, ils mettent néanmoins en avant le peu d’intérêt des apps dans le cloud et l’autonomie un peu en retrait. Pour 300 euros environ, frais de ports et taxes compris, le Nextbit Robin peut être importé légalement depuis Amazon US. La livraison en France n’est pas proposée, et la garantie sera valable aux Etats-Unis, ce qui n’est pas non plus très simple.

À lire sur FrAndroid : Rencontre avec le Nextbit Robin et son créateur, Scott Croyle