L’un des terminaux les plus enthousiasmants du moment vient tout juste d’être officialisé. N’en déplaise aux géants du secteurs, il vient tout droit de chez Meizu, la marque chinoise qui monte, et qui propose des caractéristiques très haut de gamme sur son Meizu MX3.

Meizu MX3

Le nouveau Meizu MX3 confirme les attentes que l’on pouvait formuler à son sujet. Ce terminal sous Android, tout juste officialisé  est en effet doté d’un écran de 5,1 pouces (signé Sharp), pour une définition assez inhabituelle de 1800 x 1080 pixels, légèrement en-deçà du standard Full HD. Les bords de l’écran ont été amincis (2,9 mm), ce qui permet à Meizu d’assurer à son MX3 des une largeur de 72 et une épaisseur somme toute raisonnable de 9,1 mm. Le châssis semble solide, avec un cadre en alliage d’aluminium et de magnésium. Le tout est supposé assurer solidité, légèreté, et une bonne répartition de la chaleur.

Photos du Meizu MX3

Voir toutes les galeries

Si le format du MX3 n’a rien de déplaisant, c’est ce qu’il cache dans ses entrailles qui nous intéresse avant tout. Ce terminal est en effet doté d’une dernière génération de chipset Samsung, puisqu’il embarque une puce Exynos 5 Octa (8 coeurs), soit un 5410 du Galaxy S4. La RAM qui accompagnera cette puce puissante atteindra les 2 Go. Du côté photo, Meizu a opté pour un capteur Sony de troisième génération et de 8 mégapixels, avec une ouverture à f/2.0 et une capacité à atteindre 20 fps en mode rafale grâce à la technologie ISP de Fujitsu. En façade, comptez sur un capteur de 2 mégapixels standard. L’image est secondée par le son, avec une puce Wolfson améliorant le rendu sonore, sans oublier un amplificateur audio.

Les connectivités du MX3 sont complètes, avec WiFi dual, Bluetooth 4.0, un GPS se fixant 25 % plus vite et support du réseau WCDMA (important lorsqu’il s’agit de le sortir de Chine), le tout secondant un Android 4.2.2 habillé de la surcouche Flyme 3.0, la dernière version de la ROM custom de Meizu dotée de 324 fonctionnalités particulières (souvent mineures, évidemment). Le smartphone embarque une batterie 2400 mAh qui peut sembler insuffisante, bien que Meizu mette en avant son écran basse consommation et un WiFi peu gourmand en énergie.

Côté disponibilité, c’est toujours là que le bât blesse. Le MX3 sera en effet disponible au cours de la deuxième quinzaine de septembre, mais d’abord en Chine. Il ne reste plus qu’à espérer qu’un lancement international intervienne dans la foulée, d’autant plus intéressante que les différentes versions du terminal en termes de mémoire pourront monter jusqu’à 128 Go de stockage.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Meizu MX3 : quatre versions jusqu’à 128 Go et un prix
  2. Meizu MX3, une fuite dévoile un aperçu du design
  3. Samsung : l’Exynos 5 Octa sera officialisé la semaine prochaine
  4. Meizu MX3 : des photos du design et des caractéristiques ?
  5. Le Meizu MX2 arrive en Chine, à Hong-Kong et en Russie