Le premier smartphone doté de 6 Go de mémoire vive pourrait être officialisé dès la semaine prochaine. Baptisé Max 2, on le devrait à la marque chinoise LeTV.

letv-max-2

Le dernier trimestre, où se jouent notamment les fêtes de fin d’année, pourrait bien voir arriver une vague de nouveaux terminaux, dont certains font preuve d’une originalité certaine. Alors que ce jour sera marqué par la présentation du One A9 de HTC, et que l’on attend le OnePlus X « mini » dans moins de 10 jours, on pourrait bien voir apparaître un LeTV Max 2 dans tout juste une semaine, soit le 27 octobre.

Et si l’on s’intéresse à cet appareil, ce n’est certainement pas parce qu’il sera aisé de se le procurer, LeTV faisant partie de ces marques chinoises qu’il faut importer par le biais de revendeurs méconnus du grand public, avec les difficultés logicielles que cela inclut. En revanche, l’appareil tel qu’on l’attend a de quoi intéresser.

Des caractéristiques haut de gamme

Car si l’on en croit les rumeurs qui courent actuellement à son sujet, ce Max 2 sera doté d’un écran en soi prometteur, puisqu’il afficherait 1440 × 2560 pixels sur une diagonale de 5,7 pouces, tandis que son prédécesseur dépassait allègrement les 6 pouces. Sous son capot, on attend un SoC Snapdragon 820, ce qui évoque une sortie début 2016, mais aussi un espace de stockage de 32 Go et un appareil photo de 21 mégapixels.

Cet appareil photo, justement, serait capable de pivoter sur un axe vertical, permettant à l’utilisateur d’en faire usage tant pour des autoportraits que pour des clichés classiques. Bien que ce type d’intégration reste rare, il faut noter qu’Oppo, par exemple, propose un fonctionnement comparable (la rotation se fait sur un axe horizontal).

De la mémoire vive dernier cri

Autre point à noter, et pas des moindres, la mémoire vive intégrée à l’appareil. Selon des sources éminemment discutables de GizChina, le LeTV Max 2 serait en effet équipé de 6 Go de RAM, une quantité d’autant plus impressionnante que les 4 Go que l’on trouve dans quelques rares terminaux, chez Asus et Samsung notamment, sont loin d’être devenus la norme. En revanche, ce bruit de couloir n’a rien de réellement farfelu dans la mesure où en septembre dernier, Samsung a annoncé la production de puces de RAM LPDDR4 associant des modules de 1,5 Go, jusqu’à un maximum de quatre.

Comme le Snapdragon 820, on attend cette mémoire d’ici le début de l’année prochaine, ce qui témoigne d’une annonce de produit au moins trois mois avant sa disponibilité réelle. On a toutefois hâte de savoir ce qu’il en est, et de découvrir les premiers tests d’un smartphone peut-être un peu trop beau pour être vrai.

Comments

comments

No related posts.