Le HTC 10 est prévu pour sortir en Chine dès lundi prochain, le 9 mai. Avec moins de 300 précommandes chez les deux principaux commerçants du pays, le nouveau flagship de HTC est toutefois bien mal parti. Il faut dire que HTC n’a pas vraiment fait d’efforts. Explications.

HTC 10 Lifestyle

Souvenez-vous, c’était le 12 avril dernier : HTC annonçait son nouveau flagship, le HTC 10, à l’occasion d’une conférence de presse qui se tenait à la fois à New York, à Londres, mais aussi à Pékin, les trois villes symbolisant les trois marchés que visaient alors le Taïwanais. Le HTC 10 a été présenté comme un smartphone haut de gamme performant : Snapdragon 820, 4 Go de RAM, écran QHD, design métallique et Android Marshmallow pour la partie logicielle. Un vrai bon smartphone, comme en atteste notre récent test. Sauf que… Ce HTC 10 là, n’est réservé qu’aux marchés américains et européens.

10 Lifestyle

HTC 10 Lifestyle

Les Chinois, eux, doivent se contenter d’une variante moins puissante du HTC 10, le HTC 10 Lifestyle. Il s’agit en fait du même appareil que le HTC 10, à un « petit » détail près : son SoC a été remplacé par un Snapdragon 652 et il perd 1 Go de RAM par rapport à l’original. Son prix, lui, semble peu changer puisqu’il est vendu 3 799 yuans en Chine, soit plus de 500 euros. Une petite fortune en somme.

Cette stratégie, HTC l’a payé très cher. Si l’on en croit les révélations du journal Taïwanais Focus Taïwan, le nombre de précommandes passé dans les deux principaux magasins de vente en ligne chinois (TMall et Jingdong Mall) se sont élevées à 251 unités. Autant dire que le public chinois n’a pas vraiment apprécié le fait de payer très cher un appareil bridé, surtout quand il peut trouver bien mieux pour beaucoup moins cher. Allez comprendre ce qu’il s’est passé dans la tête des responsables du marketing de HTC…