Le prochain smartphone de BlackBerry pourrait fort tourner sous Android. Et si l’on en croit les premières rumeurs, il prendrait le nom de code de Vienna.

blackberry-vienna

Le CEO de BlackBerry, sans confirmer que ces produits témoignent d’une implication pérenne de sa marque dans le monde du mobile, indiquait la semaine dernière que le Priv serait inclus dans une gamme de terminaux. Il ne précisait pas alors si les appareils en question tourneraient sous Android ou BlackBerry 10. De premières fuites évoquant un certain BlackBerry Vienna indiquent toutefois que le Canadien aurait bien dans ses cartons un deuxième smartphone doté de l’OS au Bugdroid.

Déjà évoqué un peu plus tôt par Crackberry, l’un des sites de référence consacrés à l’univers de BlackBerry, le Vienna s’y montre aujourd’hui sous la forme de visuels envoyés à nos confrères par l’un de leurs informateurs. La prudence est donc de mise face à ces informations, tant que le principal concerné ne les a pas confirmées. Toutefois, si l’on en croit ce qui ressemble à des photos-concepts du téléphone, il se présenterait cette fois non comme un smartphone à clavier coulissant, mais comme un terminal monobloc doté d’un clavier physique complet.

Pour l’heure, difficile d’en savoir plus au sujet du téléphone, qui semble toutefois arborer un grand écran et un pourtour métallique. Sa coque striée, elle, associée à des coques ardoise, grise, vert ou rouge, arbore un design assez discutable. Gageons que si le téléphone se confirme, BlackBerry en modifiera l’aspect. Son nom, lui, ne devrait pas être conservé : on se rappelle que celui que l’on surnommait Venice est aujourd’hui commercialisé sous le nom de Priv.

Comments

comments

No related posts.