Alors que ses terminaux les plus haut de gamme se font toujours attendre, Archos commercialise un nouveau smartphone, situé dans son segment phare. C’est donc un 50d Oxygen qui, le premier parmi les annonces du MWC dont Archos « confirme » aujourd’hui la disponibilité, avec un positionnement tarifaire attractif. En a-t-il pour autant assez sous le capot ?

ARCHOS 50d Oxygen_20160210 (1)

Les smartphones à bas prix se sont nettement améliorés ces derniers mois, en témoigne la fiche de l’Archos 50d Oxygen qui fait aujourd’hui ses débuts. Toutefois, leur souci majeur est encore d’actualité – quoique les derniers Wiko fassent exception – puisque malgré la sortie de Marshmallow à l’automne 2015, le smartphone tourne encore sous Android 5.1 Lollipop, sans garantie particulière d’une mise à jour rapide.

Pour qui ne s’en offusquera pas, le 50d Oxygen présente toutefois des caractéristiques de bon aloi, pour son prix de 149,99 euros. Il présente ainsi un écran IPS de 5 pouces Full HD, mais aussi un SoC MediaTek MT6753 octo-cœur à 1,3 GHz adossé à 2 Go de RAM, tandis que sa mémoire interne (avec port microSD) s’élève à 16 Go. Au rayon du multimédia, on retrouve un appareil photo de 13 mégapixels au dos et un autre de 5 millions de points à l’avant. Du très classique, en somme.

Pour se différencier un peu, Archos met en avant non plus la compatibilité de son smartphone avec la 4G, devenue un standard même à ce prix, mais la présence de quelques gestures pour lancer des applications, de son système « HotKnot, pour échanger des contenus par simple contact d’écrans », ou encore la possibilité de combiner le WiFi et la 4G pour télécharger des contenus rapidement. Des fonctionnalités que l’on devrait pouvoir essayer rapidement, puisque l’appareil est disponible, deux mois après son annonce. Ce qui n’est pas tout à fait le cas des Diamond 2 Plus et Diamond 2 Note, pourtant eux aussi officialisés à l’occasion du Mobile World Congress, fin février dernier.