D’après Techworld, le responsable marketing de Qualcomm a qualifié l’A7 64 bits d’Apple de “gadget marketing”. Selon lui, le premier processeur ARM basé sur une telle architecture n’est donc pas véritablement utile pour améliorer les performances de l’iPhone 5S.

macgpic_1380531509_scaled_optim

Un cadre de Qualcomm attaque l’A7 d’Apple. Pour Anand Chandrasekher, chef marketing du constructeur de processeurs, l’architecture de 64 bits n’apporte aucun avantage à l’utilisateur En tout cas c’est ce qu’il affirme pour le A7 embarqué dans l’iPhone 5S puisqu’il n’est associé qu’à 1 Go de RAM. Or selon ses dires, l’avantage d’une telle architecture ARM ne se ferait sentir qu’à partir de 4 Go.

Je pense qu’ils créent un gadget marketing. Un consommateur ne peut tirer aucun bénéfice de cela”, a affirmé le chef marketing de Qualcomm cette semaine en évoquant Apple et son A7. Pour Chandrasekher, il existe d’autres raisons de vouloir passer aux 64 bits. Il parle notamment d’avantage au niveau de l’ingénierie pure, du design des puces et du système d’exploitation.

Après Apple, Samsung, et Intel, avaient également annoncé leur propre processeur basé sur une architecture de 64 bits. Le mouvement devrait être suivi par les autres constructeurs de chipsets, et donc par Qualcomm. Mais Chandrasekher a refusé de dévoiler une date ou une période pour l’arrivée de ces processeurs d’un nouveau genre chez Qualcomm, en concédant tout de même que “du point de vue de l’efficacité de l’ingénierie, il était logique d’arriver à cela.

Comments

comments

No related posts.