Si Microsoft a promis de continuer à mettre à jour de Security Essentials jusqu’en juillet 2015, le support logiciel de Windows XP prendra quand même fin en avril 2014. Un abandon qui signifie beaucoup pour les entreprises, en particulier pour les établissements bancaires. Et pour cause, puisque 95% des distributeurs automatiques de billets fonctionnent soit sous ce système d’exploitation soit sous XP Embedded qui continuera d’être supporté jusqu’en 2016.

Toutefois, ça ne change pas le problème pour les DAB encore sous Windows XP. D’autant plus que certains sont trop vieux pour faire tourner Windows 7 et ne pourront donc pas être mise à jour. Ainsi, d’après Business Week, seulement 15% du parc mondial de distributeurs automatiques pourra être mis à jour. Voilà qui pourrait entraîner de sérieux problèmes de vulnérabilité.

95% des distributeurs sont sous Windows XP !

95% des distributeurs de billets sous Windows XP vulnérables

Actuellement, on comptabilise pas moins de 3 milliards de distributeurs automatiques dans le Monde dont 95% tournent sous Windows XP dont le support prendra fin en avril 2014. Une fois celui-ci abandonné par Microsoft, la vulnérabilité des machines aux attaques extérieures va alors augmenter de façon inévitable.

Pas plus tard que l’été dernier, des malfrats étaient parvenus à vider un distributeur de billets allemand de son contenu après y avoir introduit un malware. Une attaque dont le risque devrait considérablement augmenter à l’issue de l’abandon de Windows XP puisque c’est justement à cause d’une absence de mise à jour que celle-ci a pu être rendue possible.

Comme nous l’explique le rapport, certaines banques comme JP Morgan ont pris le parti de souscrire un support étendu auprès de Microsoft afin d’assurer la mise à jour de ses machines vers Seven. Toutefois, en dehors du fait que cette opération est très couteuse, 3000 des 19 000 distributeurs de la banque devront d’abord être mis à jour matériellement avant de voir leur logiciel actualisé.

Via

Comments

comments

No related posts.