Jolla tente le tout pour le tout. Après l’échec des produits à son nom et dotés de son OS, les Finlandais misent sur l’intégration de Sailfish OS, désormais indépendant, dans des terminaux de constructeurs tiers et annonce un premier partenariat en Inde. 

intex-aqua-fish

Crédit photo : Slashgear

Les temps sont durs pour Jolla, cette firme finlandaise fondée par des anciens de Nokia, et qui avaient buzzé sur les plateformes de financement participatif en lançant une campagne couronnée de succès pour une tablette. Cette Jolla Tablet, qui succédait à un Jolla Phone plus confidentiel, avait même eu droit à deux campagnes sur Indiegogo, et avait engrangé plus de deux millions de dollars entre la fin 2014 et le début 2015. Mais ce cas d’école a dû se heurter à la dure réalité des contraintes de production et, il y a quelques semaines, à annoncer que seuls quelques centaines de backers seraient livrés, et que les autres ne verraient jamais la couleur de leur tablette. Les autres seraient donc remboursés, ce qui n’est déjà pas si mal.

L’OS animant la tablette, Sailfish OS, n’a pourtant pas rendu son dernier soupir. D’abord parce qu’il y a quelques semaines, Turing, à l’origine d’un Turing Phone censé être particulièrement sécurisé, troquera Android Lollipop pour Sailfish OS à sa sortie, d’ici la fin de ce premier trimestre.

Mais aussi parce que Jolla travaille à nouer des partenariats avec d’autres constructeurs tiers, quitte à passer par des marques peu connues, et des terminaux d’entrée de gamme. Le Finlandais vise notamment l’Inde, et annonce aujourd’hui sa collaboration avec la marque locale Intex Technologie, dont il faut attendre un certain Aqua Fish : un smartphone 4G positionné en entrée de gamme, dont la sortie est prévue en avril prochain. En Occident, Jolla ne perd toutefois pas espoir, puisque sa communauté de développeurs – non officielle – travaille au portage de Sailfish OS sur le Fairphone 2. Toutefois, les deux marques n’en sont qu’aux prémices d’une collaboration, en laquelle on se permet de ne croire que modérément, le smartphone étant déjà en vente.