“Des esclaves décérébrés”, c’est le nom que l’on donne aux jeunes en Corée du Sud. En effet, la dépendance aux smartphones est devenue est évidence pour tous. Selon une étude britannique, plus de la moitié des personnes souffrent de nomophobie, la peur de ne pas avoir de téléphone mobile sous la main. Voici une vidéo intitulée “I Forgot My Phone”, écrit par Charlene de Guzman et dirigé par Miles Crawford.

Capture d’écran 2013-08-26 à 12.04.10

Si vous avez (comme moi) l’impression d’être “nu” lorsque vous avez oublié votre smartphone à la maison, c’est sûrement que vous êtes déjà un nomophobe (de “no mobile-phone phobia”). Le premier symptôme ? Passer son temps à vérifier où se trouve son téléphone et consulter (trop) souvent ses notifications. Vous savez… ce besoin de l’avoir toujours avec soi pour exister auprès des autres : ses amis, sa famille ou encore ses collègues. Eh bien, dans cette vidéo de quelques minutes, Charlene de Guzman a essayé d’illustrer ce que pouvait ressentir une personne qui avait oublié son téléphone lors d’une sortie entre amis, ou encore ce que pouvait ressentir une petite amie lorsque son copain utilise son téléphone avant de dormir.

Effectivement, c’est flippant.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Des numéros de téléphone jetables grâce à l’application Burner
  2. Motorola et Google en ont-ils trop fait avec leur Moto X ?
  3. Un prototype de téléphone Nokia avec un électro-aimant
  4. Tuto : Ne perdez plus vos numéros de téléphone
  5. Une faille dans le Sony Xperia Z permet de déverrouiller le téléphone sans rentrer la sécurité